"Je trouve qu'il a vraiment l'envergure d'un président" — Mélenchon en meeting

20 Avril, 2017, 17:09 | Auteur: Djeferson Maurice
  • Jean-Luc Mélenchon candidat de La France insoumise à la présidentielle lors d'une meeting de campagne à Deols dans le centre de la France le 2 avril 2017

Sur la forme, la réussite technique et le succès populaire et médiatique de son meeting en direct par hologramme du 5 février a donné des ailes à son équipe qui table sur une fréquentation totale de plus de 30.000 personnes ce mardi entre les sept villes de France. Après la solidarité, la politique reprend vite ses droits et Jean-Luc Mélenchon n'hésite pas à tacler Emmanuel Macron sur l'uberisation.

Nantes, Nancy, Grenoble, Clermont-Ferrand, Montpellier, Le Port (La Réunion), les soutiens du candidat à la présidentielle se sont déplacés en masse pour assister à l'évènement.

Frederic Scheiber Ce mardi soir, à 18 h, Jean-Luc Mélenchon tient un meeting à Dijon.

Le candidat de la France Insoumise sera présent physiquement à Dijon. Mais au soir du premier tour, l'ancien membre du PS recueille 11,10 % des suffrages exprimés. Il doit notamment donner des détails sur la nouvelle organisation des pouvoirs, mais aussi dévoiler les premières grandes mesures qui seront mises en place.

M. Mélenchon l'a rappelé à Toulouse, le résultat du premier tour risque de se jouer à "une poignée de voix", du bon ou du mauvais côté pour lui. "Car sur quatre points décisifs - l'Europe, l'économie, la sécurité, la diplomatie - un certain nombre de ces propositions ne dessinent pas les contours d'une alternance démocratique classique, mais annoncent un basculement et exposent notre pays au risque de l'effacement", affirme-t-il.

Il semblerait que Jean-Luc Mélenchon soit passé outre les critiques de John Oliver qui a qualifié l'hologramme utilisé par le candidat de la France insoumise de "très cher et très nul". Son principal adversaire selon les sondages, Emmanuel Macron, sera également en meeting mercredi, à Nantes, avant des déplacements à Amiens et Arras vendredi.Nathalie Arthaud sera elle mercredi à Lille, et Philippe Poutou à Aubervilliers, en compagnie de son prédécesseur à la tête du NPA, Olivier Besancenot.

Mais au delà, c'est son omniprésence sur les réseaux sociaux, le choix assumé de contourner les médias traditionnels, qui ont fait sa marque de fabrique.

Recommande: