Le chinois Baidu lance son Projet Apollo — Voiture autonome

20 Avril, 2017, 18:28 | Auteur: Djeferson Maurice
  • YouTube  WSJ

Mais il n'y arrivera pas seul, et il le sait.

La plateforme sera disponible à partir du mois de juillet et Baidu espère voir les premières voitures équipées de sa technologie commencer à circuler d'ici la fin de l'année. En lançant le Projet Apollo, le moteur de recherche chinois entend proposer un "écosystème collaboratif" en mettant à disposition de partenaires de l'industrie automobile les technologies nécessaires: détection d'obstacles, système d'exploitation, contrôle du véhicule et de la trajectoire...

L'équipementier allemand Bosch s'est déjà manifesté, annonçant ce mercredi qu'il travaillerait avec Baidu et les éditeurs de solutions de cartographie chinois AutoNavi et NavInfo en ce sens.

More news: Après Murray, Wawrinka éliminé en 1/8e de finale à Monte-Carlo
More news: Nouvelle tentative (ratée) de tir de missile en Corée du Nord
More news: Bastia - OL : le club corse réagit aux incidents

Le groupe deviendrait ainsi une sorte d'Android du monde automobile, grâce à la mise à disposition d'outils open source qu'il sera possible de personnaliser. Uber et Alphabet se livrent même une bataille devant les tribunaux à propos d'un vol de technologie présumé. Le but, là encore, est de permettre plus facilement à des constructeurs et sous-traitants de lancer rapidement et à coût réduit des projets liés à la mobilité autonome.

Baidu s'intéresse de près aux voitures autonomes depuis 2015 et a déjà réalisé des tests sur route en Chine et en Californie, où une trentaine d'entreprises ont déjà déposé un permis pour tester leurs véhicules sur les routes.

En novembre dernier, Baidu et BMW ont annoncé mettre un terme à leur collaboration sur les véhicules autonomes en raison de divergences de vue. Les Google Car, elles, ont commencé à sillonner les routes américaines dès 2009.

Recommande: