Macron et Le Pen restent en tête, Mélenchon troisième selon les sondages

20 Avril, 2017, 20:00 | Auteur: Phil Beauvilliers
  • François Fillon candidat de la droite à la présidentielle le 15 avril 2017 à Puy-en-Velay

C'est un scénario que redoutent les forces de l'ordre françaises: une attaque terroriste à quelques jours du premier tour de l'élection présidentielle qui se tiendra le 23 avril prochain.

Le trio de tête s'est transformé en quatuor avec la remontée de Jean-Luc Mélenchon dans les sondages.

Le candidat LR progresse de deux points par rapport à début avril mais bénéficie de moins de réserves potentielles que ses adversaires. Les intentions de vote ne constituent pas une prévision du résultat du scrutin. Seulement, ce n'est plus Marine Le Pen qui tente de se dégager de la prise de son jeune concurrent. Dans l'actualité, rien ne peut expliquer la lente chute de Marine Le Pen dans les sondages.

Interrogé sur une possible participation de Sens commun au gouvernement sous François Fillon, il a dit n'y voir aucun souci, assurant que "Sens commun fait partie de la majorité". Cette remontée inespérée se traduit par un chiffre: 18,5%. La configuration d'une présence de Jean-Luc Mélenchon au 2e tour n'a pas été testée.

More news: FRANCE 2017--Les écarts se resserrent entre Le Pen, Macron et Fillon-Opinionway
More news: Trois joueurs ont porté plainte, une enquête ouverte — Incidents Bastia-Lyon
More news: Le chinois Baidu lance son Projet Apollo — Voiture autonome

Les dés sont-ils lancés?

Tous deux étaient connus pour leur radicalisation.

Dernier élément significatif, Macron est celui qui a le plus important réservoir de voix parmi les indécis. Son incapacité à rassembler les partisans du Parti Socialiste lui aura coûté environ la moitié de son électorat, lui qui était crédité de près de 16% des intentions de vote avant la montée fulgurante de Mélenchon au mois de mars.

Benoît Hamon conserve toujours sa cinquième place dans les sondages avec 8% des intentions de vote au premier tour de la présidentielle. S'il ne le fait pas, c'est qu'il veut voter au mieux pour Macron au second tour.

Recommande: