#Pop 2017 : en tête sur les réseaux sociaux comme dans les urnes ?

20 Avril, 2017, 17:42 | Auteur: Nathanaël Gerin
  • Mélenchon fera-t-il mieux qu'en avril 2012 place du Capitole à Toulouse

Jean-Luc Mélenchon a assuré mardi qu'il ne souhaitait sortir ni de l'Europe ni de l'euro, enjoignant ses détracteurs à "un peu de sérieux" sur cette question, lors d'un meeting à Dijon retransmis par hologramme dans six autres villes françaises.

En stagnation dans les sondages, Emmanuel Macron (centre) et Marine Le Pen (extrême droite), talonnés par le candidat de la gauche radicale Jean-Luc Mélenchon et le conservateur François Fillon, veulent recréer une dynamique.

Faute de le voir en chair et en os, ses soutiens locaux vont pouvoir écouter son double virtuel sur la scène du Zénith, à partir de 19 h. Le candidat LR est désormais crédité de 20% des intentions de vote au premier tour de la présidentielle et ne compte qu'un seul point de retard sur les deux principaux favoris. Et même mieux! Le candidat en meeting dans sept villes de France mardi soir, est 0,5 points devant François Fillon, son principal adversaire.

La présidente du FN poursuivra sa campagne avec un grand meeting mercredi à Marseille. En meeting à Dijon, Jean-Luc Mélenchon utilise l'innovation technologique pour apparaître dans d'autres endroits du pays. Enfin face à Jean-Luc Mélenchon, Emmanuel Macron remporterait également l'élection avec 58% des voix, en net progrès par rapport à notre dernière enquête grâce à un meilleur report des voix des électeurs de Benoît Hamon. "Je ne vous dis pas qu'il est devenu communiste, et sa révolution est une révolution par la loi" analyse Alain Duhamel au sujet du candidat de la France insoumise, actuellement au coude à coude avec François Fillon pour la troisième position dans les sondages. Le candidat d'En Marche! est attendu sur les coups de 19h à Nantes.

Au second tour, Emmanuel Macron surclasserait Marine Le Pen par 64% des intentions de vote contre 36%.

Recommande: