Sondage: Macron et Le Pen en baisse

20 Avril, 2017, 01:36 | Auteur: Sebastien Chopin
  • Présidentielle : Marine Le Pen cogne dur sur l'immigration

Ils lancent une dernière semaine décisive avant le premier tour de l'élection présidentielle française.

Favoris des sondages mais en position précaire, Emmanuel Macron et Marine Le Pen se sont répondus lundi par meetings interposés à Paris.

"Le seul second tour possible, c'est celui où Emmanuel Macron est sélectionné", martèle le maire de Pau.

Avec respectivement 24% et 23% d'intentions de vote, le candidat d'En Marche! et celle du Front national progressent chacun d'un point en une semaine. Ses électeurs sont toutefois plus sûrs de leur choix: ils sont en effet 74% à l'affirmer, soit une forte progression de 13 points en quinze jours et de 21 points en un mois. Dans ce contexte, la candidate du Front national semble réussir à regagner un peu du terrain perdu chez les ouvriers et les employés. Jean-Luc Mélenchon affirme que la culture "participe de ce que nous appelons la révolution citoyenne, qui va à l'encontre de la gestion libérale des politiques libérales précédentes ". Marge d'erreur de 1,4 à 3,1 points.

Dans un premier temps, ils ont utilisé les données du Web, de l'Insee et de data.gouv afin de déterminer le résultat du premier tour par département, grâce à des données temporelles et départementales, en estimant que les électeurs pouvaient être regroupés en quatre catégories, allant de la gauche à l'extrême-droite, et en considérant Emmanuel Macron comme faisant partie du bloc de gauche.

Benoît Hamon est quant à lui décroché, crédité de 8% des intentions de vote, une baisse de deux points.

"Son socle est très solide et il n'a pas diminué mais elle n'a pas attiré à elle de nouveaux électeurs, prévient le sondeur Yves-Marie Cann". Comme toujours, la mobilisation de son électorat sera essentielle pour chaque candidat dans un pays où le vote, faut-il le rappeler, n'est pas obligatoire. 4 sur 10 peuvent encore changer d'avis. Quatre candidats sont désormais en mesure de se qualifier pour le second tour de l'élection présidentielle à en croire les enquêtes d'opinion: Marine Le Pen, Emmanuel Macron, François Fillon et Jean-Luc Mélenchon. Le candidat d'En Marche! l'emporterait contre elle avec 65%, le candidat LR avec 57% et le candidat de la France Insoumise avec 60%.

Recommande: