Une capsule Soyouz vole vers la Station spatiale

20 Avril, 2017, 22:20 | Auteur: Phil Beauvilliers
  • Jack Fischer et Fiodor Iourtchikhine embarquent dans le vaisseau Soyouz MS-04 au cosmodrome de Baïkonour le 20 avril 2017

Un vaisseau spatial Soyouz avec à son bord un spationaute russe et un astronaute américain a décollé jeudi du cosmodrome de Baïkonour, au Kazakhstan.

Jack Fischer et Fiodor Iourtchikhine seront accueillis par les trois occupants actuels de la Station spatiale internationale, arrivés en novembre dernier. L'amarrage du vaisseau Soyouz à l'ISS est prévu aux alentours de 14 heures.

Soyouz s'est placée en orbite de la Terre neuf minutes après avoir quitté le pas de tir.

La capsule spatiale russe qui emporte l'astronaute américain Jack Fischer, 43 ans, et le cosmonaute russe Fiodor Iourtchikhine, 58 ans, a décollé à 07h13 GMT, mais son troisième siège est resté vide, la Russie réduisant sa présence à bord de l'ISS jusqu'à l'acheminement prévu l'an prochain vers la station orbitale de son laboratoire scientifique, qui subit un long retard. Pour l'ingénieur américain Jack Fischer, c'est une première.

Peggy Whitson, arrivée à bord de l'ISS en novembre aux côtés du Russe Oleg Novitski et du Français Thomas Pesquet, doit rester à bord de la station jusqu'en septembre. Celui-ci, victime d'un cancer, avait demandé à son fils de poursuivre son rêve de devenir astronaute alors que Jack Fischer pensait arrêter ses études pour le soutenir.

Lundi, Jack Fischer et Peggy Whitson, les deux astronautes américains de l'équipage, parleront à Donald Trump et à sa fille Ivanka en direct depuis la Maison Blanche, dans le cadre de la promotion des femmes dans la science et la technologie. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recommande: