Affrontements au Parc OL avant Lyon-Besiktas — Ligue Europa

21 Avril, 2017, 17:58 | Auteur: Lucien Wathelet
  • Football- Ligue Europa- Jean Michel Aulas dans les tribunes du Parc OL

Douze supporters lyonnais et turcs ont été interpellés et sept personnes blessées, selon les autorités. Les deux clubs sont mis en cause par l'instance européenne.

Que s'est-il passé dans le stade?

De violents incidents ont éclaté jeudi soir en marge du match aller de quart de finale opposant Lyon à Besiktas.

Les ultras lyonnais du virage sud se sont d'abord fait bombarder par des pétards et divers projectiles en provenance des tribunes supérieures, du noyau dur des supporters de Besiktas.

Entre 15.000 et 20.000, pour la plupart venus de France ou de pays voisins, étaient disséminés au milieu des 35.000 spectateurs lyonnais, en plus des 3.000 Stambouliotes installés dans le parcage visiteurs: une configuration propice aux débordements. "On n'est pas très rassurés", a ainsi confié le président Aulas en zone mixte à l'issue de la rencontre. Le match a finalement débuté à 21h50, soit 45 minutes après l'horaire prévu. L'électricité est ensuite retombée durant la rencontre.

More news: "Appel amical" de Obama à Macron
More news: Les barrages se sont refermés — Guyane
More news: Priscilla Gneto fait déjà le poids aux Championnats d'Europe

Parmi les blessés, deux stadiers ont été gravement touchés.

Le détail des interpellations entre Lyonnais et Turcs n'a pas été précisé. Le club turc pour les troubles et les lancés de projectiles de ses supporters.

"C'est la première fois que je vois ça", a témoigné pour l'AFP Amin, stadier depuis cinq ans à l'OL.

"J'espère que l'UEFA prendra toutes les dispositions qui s'imposent, a ainsi réclamé Aulas, qui estime que des mesures doivent être prises en vue du match retour. Je ne pense pas qu'on puisse maintenir ce match, ou alors à huis clos ou à l'extérieur". Une solution qui aurait donc limité la présence des supporters turcs au PARC OL, hier soir. Les contrôles et palpations avaient également été renforcées. "On a seulement appliqué le refus de vente à l'étranger". "Pour le moment, nous ne sommes pas très rassurés sur la manière dont les choses peuvent se passer". Ils ont pu récupérer plus de billets que nous ne l'imaginions.

"Le club français accuse les supporters du club turc d'être à l'origine des violences".

Recommande: