" "Attaque à Paris. Cazeneuve : " Rien ne doit entraver " la présidentielle

21 Avril, 2017, 19:01 | Auteur: Phil Beauvilliers
  • Attentat à Paris: Hollande Cazeneuve et Fekl au chevet du policier bless

François Hollande, Bernard Cazeneuve et le ministre de l'Intérieur Matthias Fekl à l'Hôpital Georges-Pompidou se sont rendus vendredi matin au chevet du policier grièvement blessé dans l'attentat des Champs-Elysées.

"Rien ne doit entraver ce moment démocratique fondamental pour notre pays", a-t-il dit devant la presse, à deux jours du premier tour du scrutin présidentiel. "C'est l'obscurantisme et l'intolérance qui doivent être combattus". "Il nous appartient de ne pas céder à la peur, à l'intimidation, à la manipulation, à la division".

A ceux-ci s'ajouteront les 7.000 militaires déployés dans le cadre de l'opération Sentinelle, des unités spécialisées d'intervention "placées en état d'alerte" et les services de renseignement notamment, a-t-il détaillé.

More news: Carnet noir: l'ancien défenseur international anglais Ugo Ehiogu est décédé
More news: Steep : le DLC Winterfest s'offre un trailer tout en glisse
More news: PSG - Mercato : Unai Emery aurait donné son accord à l'AS Rome !

Le premier ministre a souligné que les "pensées" du gouvernement allaient "d'abord aux familles et aux proches des victimes" auxquels il a exprimé "la tristesse et la compassion de la nation toute entière".

Dans son allocution, Bernard Cazeneuve a tenu à rendre hommage aux policiers.

Après la fusillade sur l'avenue des Champs-Elysées à Paris jeudi soir, les autorités ont fait état d'un policier tué, de l'assaillant abattu et de deux autres policiers et une touriste blessés.

Recommande: