Incidents au Parc OL : Procédures disciplinaires ouvertes contre Lyon et Besiktas

21 Avril, 2017, 19:11 | Auteur: Lucien Wathelet
  • Bagarre entre supporters avant le match Lyon-Besiktas le 13 avril 2017 au Parc OL

Le match retour, qui doit se dérouler à Istanbul, promet lui aussi d'être très tendu. J'ai bien cru que le match n'aurait pas lieu et là c'était pour l'Olympique Lyonnais une catastrophe. L'OL avait privilégié ses abonnés sur les premier et deuxième étages du Parc OL. De son côté, le club français accuse les supporters turcs d'être à l'origine des violences. Conséquence directe: les fans turcs étaient près de 20.000 et disséminés dans tout le stade au milieu des fans lyonnais, attisant les tensions. "La communauté turque est très importante en France, ils ont pu récupérer plus de billets qu'on ne l'avait imaginé." . Lyon est accusé "d'organisation insuffisante " tandis que le club turc devra répondre de "lancers de projectiles " et de "troubles ". Selon la loi française, il est interdit de refuser des ventes à partir du moment où l'on met en place une billetterie digitale, a rappelé jeudi le patron de l'OL.

Cette rencontre avait été classée au niveau de risque le plus élevé (niveau 4) par les autorités, les "fans " de Besiktas faisant partie des plus bouillants d'Europe. À 21h10, le terrain s'était finalement vidé des spectateurs.

D'autres échauffourées ont régulièrement éclaté par la suite sur le parvis du Parc OL, provoqués par des groupes radicaux lyonnais qui ont attaqué des supporteurs turcs isolés. Celles-ci ont-elles été "simplifiées" afin d'éviter un mouvement de foule devant les entrées du stade?

More news: Carnet noir: l'ancien défenseur international anglais Ugo Ehiogu est décédé
More news: American Crime Story : Ricky Martin au casting de la saison 3
More news: Sa remarque sur la grossesse de Léa Salamé fait réagir — François Fillon

Dès la semaine dernière, l'OL avait déconseillé à ses supporters de se rendre en Turquie et le club n'organisera pas de déplacement officiel. L'UEFA ne s'est pas encore prononcée sur ces événements.

Des bombes agricoles et des pétards venus des supporteurs turcs ont visiblement conduit les supporteurs lyonnais de la tribune sud à se réfugier sur le terrain. "Plusieurs individus étaient durement molestés", raconte L'Équipe dans son édition de vendredi.

Lyon peut-il être sanctionné par l'UEFA?

Recommande: