Incidents à Furiani : un supporter bastiais critique les joueurs de l'OL

21 Avril, 2017, 02:27 | Auteur: Lucien Wathelet

Des supporters bastiais envahissent la pelouse du stade Armand-Cesari, le 16 avril 2017.

Les mots étaient forts, mais à la mesure de la sidération provoquée par les scènes rarissimes dans l'histoire de la L1 de supporters agressant des joueurs.

Bastia doit passer jeudi devant la commission de discipline de la Ligue professionnelle de football (LFP) qui doit mettre le dossier en instruction et juger des incidents.

More news: Macron ironise sur l'"alliance bolivarienne" de Mélenchon
More news: Bournemouth, fin de saison pour Wilshere ?
More news: La secrétaire d'État Juliette Méadel votera Macron — Présidentielle

"Ça commence à chauffer verbalement, sur le gardien (Anthony Lopes) et son remplaçant (Mathieu Gorgelin) mais comme partout".

Enfin, le club annonce une "interdiction de stade pour toutes les personnes ayant participé aux incidents et qui seront identifiées", ce "pour la durée maximale définie par les textes". Elle sera d'ailleurs réaménagée "pour maximiser la sécurité au stade Armand-Cesari", promet le SC Bastia, qui a déposé plainte contre X avec constitution en partie civile. Les deux dernières rencontres de Bastia à domicile (Rennes et Lorient) pourraient s'opérer à huis clos, voire sur terrain neutre, alors qu'un retrait de points pourrait également être envisagé.

Le club corse a pris des mesures fortes après les incidents de dimanche après-midi contre l'Olympique lyonnais. Pour rappel, Bastia est dernier du championnat, avec trois points de retard sur Nancy, premier non relégable.

Recommande: