"Un second tour Mélenchon/Le Pen c'est effrayant" — Bayrou

21 Avril, 2017, 02:26 | Auteur: Sebastien Chopin
  • A gauche le candidat à la présidentielle d'En Marche! Emmanuel Macron à droite celle du Front nationale Marine Le Pen

Les cinq principaux candidats à l'élection présidentielles: François Fillon, Benoît Hamon, Marine le Pen, Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon. Jean-Luc Mélenchon participe à Paris à des "apéros insoumis", auxquels doit prendre part le leader de la gauche radicale espagnole, Pablo Iglesias (Podemos). François Fillon, lui, a réaffirmé sa conviction d'accéder au second tour et a confirmé son intention de former une majorité allant "de François Baroin à Sens commun", dont des représentants pourraient intégrer son gouvernement.

Plusieurs thèmes seront débattus: pouvoir d'achat, chômage, international, Europe.et "une ou deux questions de précision du programme". Marine Le Pen -donnée un demi-point derrière M. Macron à 22,5% des intentions de vote, selon un sondage Ipsos Sopa Steria- tient également un grand meeting de fin de campagne à Marseille.

Nicolas Dupont-Aignan progresse de 0,5 point à 4% devant Philippe Poutou (2%, -0,5 pt). Avec un score se situant entre 23 et 26%, il semble se diriger tout droit vers un second tour.

Vu ce timing et le degré d'incertitude si près du scrutin, l'enjeu de l'émission, également diffusée sur France Inter et à la télévision par TV5 Monde et franceinfo, s'annonce considérable.

More news: Quatre candidats pour deux places au second tour — Présidentielle
More news: Olivier Létang quitte Paris pour un poste étonnant — PSG
More news: Deux présumés terroristes abattus pendant une tentative d'arrestation — Russie

"Avec au moins entre 20 à 25% d'indécis parmi les gens certains d'aller voter, ces trois derniers jours sont +LE+ moment de cristallisation pour près de 10 millions d'électeurs", observe Chloé Morin, directrice de l'observatoire de l'opinion de la Fondation Jean-Jaurès, groupe de réflexion socialiste. Elle recueillerait 34% des voix face à Emmanuel Macron, 40% des voix face à Jean-Luc Mélenchon, et 42% des voix face à François Fillon. Emmanuel Macron conçoit la culture comme une possibilité de "se construire de l'intérieur et construire une identité, tout en affirmant le besoin de "préserver la diversité, pour garder la possibilité de choisir, essence de la démocratie ".

"Avec moi, il n'y aurait pas eu de Mohamed Merah", qui se proclamait "combattant d'Al-Qaïda" et avait tué en 2012 trois militaires ainsi que trois enfants et un enseignant juifs, et "il n'y aurait pas eu les terroristes migrants du Bataclan et du stade de France" qui ont fait 130 morts en novembre 2015, assure aussi Marine Le Pen.

Une des attractions de la journée de mardi sera sans doute Jean-Luc Mélenchon, dont le meeting à Dijon sera reproduit par hologramme à Nantes, Nancy, Grenoble, Clermont Ferrand et au Port à La Réunion.

Recommande: