Macron répond aux critiques et affirme que "rien n'est gagné"

27 Avril, 2017, 14:27 | Auteur: Gerard Affre

Il devait s'y rendre la semaine dernière pour clôturer sa campagne de premier tour, mais l'attentat des Champs-Elysées l'a contraint à annuler. Sur ce point, la candidate a expliqué vouloir limiter à "10 000 personnes par an " le solde migratoire.

Emmanuel Macron pose avec ses militants, à Amiens, sa ville natale, le 26 avril 2017.

Face à Anne-Claire Coudray et Gille Bouleau, Marine Le Pen a également été amenée à préciser sa politique migratoire.

10h30: Au micro de France inter ce mercredi matin Christian Estrosi a parlé de "séisme" pour les électeurs de la droite et du centre et a affirmé qu'il n'y avait "qu'un choix possible pour le second tour". Pas dupes du spectacle donné hier par les deux candidats à la présidentielle. En s'attaquant violemment à Emmanuel Macron. Qui sont les Français qui ont porté au second tour le candidat d'En Marche! qui se dit ni de droite, ni de gauche et dont le parti existe depuis à peine un an? Tout d'abord, En Marche!

"Quand on est de gauche, on ne biaise pas, on est immédiatement dans le combat contre le Front national", a affirmé le patron du PS Jean-Christophe Cambadélis.

Pour d'autres électeurs de droite, c'est sur le plan économique que le bât blesse.

"Rien n'est fait", a-t-il ainsi averti, à l'occasion d'un déplacement à Laval, déplorant "qu'il n'y ait pas eu de prise de conscience de ce qui s'est passé" dimanche au premier tour, où Marine Le Pen a réussi à rallier 21,30% des scrutins, soit plus de 7 millions d'électeurs. Après "Remettre la France en ordre", elle doit dévoiler un nouveau slogan.

8h02: Cécile Duflot, députée de Paris écologiste, appelle sur Twitter à voter "utile", le 7 mai prochain, pour Emmanuel Macron, face au Front national. Mais pour Christian Estrosi, si Laurent Wauquiez "ne dit pas très clairement pour qui il votera, je considérerai qu'il aurait dénaturé l'essence même de notre famille politique".

Selon un sondage publié mardi, Marine Le Pen, arrivée derrière Emmanuel Macron dimanche soir, serait battue le 7 mai avec 31% des suffrages du fait d'un report défavorable des voix. Cela s'appelle une " consigne de vote ".

Chez LR, "nous avons un calendrier, une équipe, une méthode, nous savons ce que nous allons faire dès le 1er juillet de la mise en place de la session extraordinaire", a dit M. Baroin qui prône "une loi d'orientation et de sécurité intérieure de la justice pour réarmer l'Etat, un collectif budgétaire pour abaisser la fiscalité sur les classes moyennes qui ont été massacrées par Hollande et Macron", "un collectif social pour engager la réforme sociale sur le code du travail, sur le coût du travail, et préparer l'avenir de la préservation du système de retraite".

Emmanuel Macron a assuré mardi n'avoir "aucun regret", ajoutant qu'il n'obéirait pas au "diktat d'une bien-pensance triste qui (lui) dirait où aller".

Beaucoup de Français reprochent à Jean-Luc Mélenchon de ne pas appeler à voter clairement pour Emmanuel Macron.

"Entre celle qui veut sortir de l'Europe et celui qui nous propose une Europe à la Juncker avec ses délocalisations vers des pays à 600 euros/mois (.), le vote blanc me semble la bonne solution", s'indigne "CYP92", un lecteur du Figaro sur le forum de ce quotidien de droite.

Marine Le Pen et Emmanuel Macron ont une dizaine de jours pour convaincre les électeurs de voter pour eux: ils repartent donc en campagne.

Recommande: