OL : Aulas s'en prend violemment à Gonalons

18 Mai, 2017, 08:26 | Auteur: Lucien Wathelet
  • Aulas allume Gonalons en conférence de presse et l'achève sur Twitter

Une pique dirigée droit vers Maxime Gonalons dont le rendement a déçu cette saison. Malgré des résultats sportifs positifs, à l'exception de l'élimination en demi-finale de la C3 (3 victoires consécutives en Ligue 1), l'ambiance s'est considérablement tendue dans les coursives du Parc OL, ces derniers jours, plus particulièrement depuis hier et la sortie au vitriol de Jean-Michel Aulas. Beaucoup au sein du club n'ont pas compris cette attaque frontale contre un enfant du club, qui a l'OL dans le sang. Je ne veux pas rester à Lyon si les ambitions sont à la baisse.

JMA lui a donc répondu mardi: "Lyon n'est pas ambitieux?" "(...) On va lancer un recrutement très ambitieux pour revenir dans les 10 premiers européens", a-t-il annoncé". On a investi 500 millions d'euros pour les joueurs. Après l'avoir sèchement repris dans la presse, le président lyonnais a une nouvelle fois taclé son milieu en conférence de presse et fait savoir que son capitaine dont le contrat court jusqu'en juin 2018, ne recevrait aucune prolongation de bail dans les semaines à venir et que la porte était ouverte à un départ. D'autant que dans le même temps, son concurrent ou partenaire du milieu de terrain, Lucas Tousart, a été récemment prolongé. Le joueur, modèle de loyauté dans son club de toujours, ne comprend pas. Mais lui qui a tant oeuvré en coulisses pour l'unité du vestiaire et de son club depuis des mois attend, a minima, un peu plus de reconnaissance. Non pas en raison de la volonté affichée par Jean-Michel Aulas de conserver un Bruno Genesio pourtant décrié par les supporters rhodaniens, mais à cause de sa réaction aux récents propos de Maxime Gonalons. "Pour autant nous aurions préféré en parler en toute discrétion avant", a déploré Frédéric Guerra sur son compte Twitter officiel. Contacté, il n'a pas souhaité en dire davantage.

Recommande: