Législatives : Laurent Wauquiez ne sera pas candidat

19 Mai, 2017, 15:16 | Auteur: Sebastien Chopin
  • Auvergne-Rhône-Alpes veut devenir un leader économique européen

"Lors de la campagne des régionales, j'ai indiqué que si j'étais élu, je resterai président de la Région".

Un mandat de député aurait en revanche permis à ce représentant de l'aile droite des Républicains de prendre la tête de l'opposition à l'Assemblée nationale mais les sondages montrent que la situation sera compliquée pour la droite. Laurent Wauquiez dit vouloir respecté la " parole donnée ". En revanche, le président de la région Auvergne Rhône-Alpes est suppléant de la candidate Les Républicains, Isabelle Valentin, sur la première circonscription de Haute-Loire. Il est le ciment de la parole politique. Et de viser Bruno Le Maire et Gérald Darmanin, les deux nouveaux ministres issus de la droite: "A un moment où les lumières des palais ministériels aveuglent les élus de peu de convictions, je veux redire toute ma fidélité à la Région Auvergne Rhône-Alpes". La candidate est en fait celle qui était sa suppléante lors du précédent scrutin en 2012: Isabelle Valentin, conseillère régionale. Marine Le Pen était arrivée en tête au premier tour avec 24,9% des voix, juste devant Emmanuel Macron qui avait engrangé 23,2% des suffranges.

Ce vendredi matin, Laurent Wauquiez a mis fin au suspense en annonçant qu'il ne briguerait pas de nouveau mandat de député.

Quelques jours avant l'annonce de sa non-candidature, le 11 mai, le site du parti les Républicains avait publié la liste des candidats investis pour les législatives. "Il nous appartient aujourd'hui de poursuivre les grands chantiers régionaux que nous avons initiés, encore une fois, en demeurant au plus près du terrain".

Il déclare: "Les sirènes parisiennes ne guideront pas mon action politique. Ce sont les raisons pour lesquelles j'ai choisi de conserver mon mandat de président", insiste Laurent Wauquiez dans son communiqué.

Recommande: