Produire du sang en laboratoire, c'est désormais possible!

19 Mai, 2017, 16:50 | Auteur: Djeferson Maurice
  • Demain, on pourra produire du sang en laboratoire

Des chercheurs ont franchi une "étape importante" vers la production en laboratoire de cellules souches sanguines. Ces cellules (HCS), mères de nos globules sanguins, émergent au cours du développement embryonnaire de cellules, dites endothéliales, qui tapissent la face interne des vaisseaux.

"La première équipe a utilisé la technique de " l'édition de gènes " (CRISPR), pour corriger les défauts génétiques des patients et " créer des cellules sanguines fonctionnelles", explique Ryohichi Sugimura, coauteur de la première étude.

Une première équipe de chercheurs, emmenée par le biologiste des cellules souches, George Daley, du Boston Children's Hospital du Massachusetts (Etats-Unis), a créé des cellules humaines qui agissent comme des cellules souches du sang et qui peuvent donc s'auto-renouveler et se différencier en cellules sanguines matures (globules blancs et rouges, plaquettes). "Ce travail est l'aboutissement de plus de 20 ans d'efforts ", ajoute-t-il. "Les méthodes utilisées pourraient également permettre de constituer " un approvisionnement illimité en sang " grâce aux " cellules de donneurs universels ".

George Daley et ses collègues ont utilisé des cellules humaines de donneurs, reprogrammées pour en faire des cellules pluripotentes (iPS) capables d'engendrer n'importe quel type de cellules du corps.

Dans les deux études, les cellules souches sanguines transférées chez des rongeurs ont engendré les différents types de cellules du sang. "Ils ont ensuite incitées ces dernières à devenir des cellules souches sanguines", qui ont été " greffées dans la moelle osseuse de souris", et " ont pu ainsi produire des globules sanguins humains ".

Dans l'autre étude, Shahin Rafii et ses collègues ont directement utilisé des cellules endothéliales de souris adultes pour obtenir des cellules souches sanguines de souris qu'ils ont amené à maturité en laboratoire.

Les chercheurs de Weill Cornell Medicine auraient un nouveau moyen de produire de manière illimité des cellules sanguines.

L'objectif est le suivant: un patient pourrait se faire extraire ses propres cellules pour qu'elles soient converties en cellules CSPi.

Enfin, l'identification des facteurs de croissance générés par les niches vasculaires pour les CSH pourraient aider à mieux comprendre les secrets de la longévité des cellules souches et traduire le potentiel de la thérapie cellulaire à la clinique.

Toutefois, il reste à vérifier sur la durée que les cellules souches sanguines obtenues, et les cocktails de produits employés, ne comportent pas de risque de cancers, notamment de leucémie.

Recommande: