Les acteurs du coup de théâtre qui pourrait tout changer — Affaire Grégory

17 Juin, 2017, 23:11 | Auteur: Sebastien Chopin
  • PHILIPPE DESMAZES  AFP

Les deux époux Jacob, la grande-tante et le grand-oncle ont été mis en examen pour "enlèvement" et "séquestration suivie de mort" dans le cadre de l'enquête sur le meurtre du petit Grégory survenu en 1984.

Marcel Jacob, 71 ans, est l'oncle maternel de Jean-Marie Villemin.

Également mise en examen pour les mêmes chefs daccusation que son époux, Jacqueline Jacob, 72 ans, avait gardé jusqualors une remarquable discrétion depuis le début de laffaire. Le couple avait été interpellé mercredi matin (14 juin).

Le couple avait été placé en garde à vue mercredi par les gendarmes, après son interpellation dans les Vosges. Idem pour sa compagne, restée mutique. Mais sera innocentée le 3 février 1993 d'un non-lieu.

Que leur est-il reproché aujourd'hui?

Il avait été soupçonné, après les déclarations de sa belle-sœur, Muriel Bole, qui disait l'avoir vu avec un petit garçon le jour de la disparition de Grégory.

"A l'évidence Grégory a été enlevé du domicile de ses parents et retenu un certain temps jusqu'à sa mort", a déclaré le magistrat lors d'une conférence de presse, ajoutant que les personnes qui ont participé à cet enlèvement "sont les auteurs du crime". Ce même Bernard qui "aurait pu participer à l'enlèvement de Grégory" selon le procureur général.

De nouvelles expertises d'une lettre anonyme de menaces adressée en 1983 au père du petit Grégory orientent les soupçons du meurtre sur Jacqueline Jacob.

Dans le passé, les enquêteurs s'étaient aussi penchés à de nombreuses reprises sur un mystérieux "corbeau" ayant revendiqué le meurtre de l'enfant, en invoquant une "vengeance" dans une lettre postée apparemment avant la découverte du corps, en 1984. La grand-tante est soupçonnée d'être l'auteur d'une lettre anonyme en 1983 et le grand-oncle d'avoir fait des repérages.

"Le corbeau était double, il s'agissait d'un homme et d'une femme". Le procureur a néanmoins souligné qu'ils "ne présent [aient] pas en l'état d'alibi qui soit confirmé ou étayé". "Nous recherchons quelles sont les personnes qui ont concouru à l'enlèvement de l'enfant", laissant entendre que d'autres personnes pourraient être inquiétées dans ce puzzle familial complexe.

Jamais interrogée durant les cinq premières années d'enquête sur l'assassinat de Grégory, elle avait été convoquée une première fois en décembre 1989 par le juge d'instruction, mais s'était dérobée. Finalement entendue deux ans plus tard soit sept ans après les faits, elle s'était alors montrée particulièrement réticente à répondre aux questions. Elle n'a par la suite pas été davantage inquiétée malgré la proximité des liens du couple avec Bernard Laroche, l'un des principaux suspects à l'époque.

Elle avait aussi été désignée par deux expertises graphologiques comme pouvant avoir écrit une des lettres du corbeau.

Marcel Jacob est présenté comme quelqu'un d'un caractère affirmé qui jalousait l'ascension sociale de son neveu, et notamment sa promotion à un poste de contremaître.

Bernard Laroche, le cousin de Jean-Marie Villemin est arrêté le 5 novembre 1984.

Recommande: