Thomas Pesquet de retour de l'espace

17 Juin, 2017, 08:46 | Auteur: Christian Jacquard

La capsule a touché le sol à une vitesse d'environ 5 km/h alors que la vitesse de départ était de 28 000 km/h. Les deux équipiers ont été pris en charge par des équipes médicales, le retour sur la terre ferme après un long séjour en quasi-apesanteur constituant une épreuve sur le plan physiologique.

Le voyage avait été décalé de dix-huit jours pour optimiser l'utilisation de la Station spatiale internationale (ISS).

Le retour sur Terre de Thomas Pesquet marquera aussi son entrée définitive dans l'histoire de l'aérospatiale; Pesquet est en effet l'astronaute français ayant séjourné le plus longtemps dans l'espace, soit 196 jours passés à bord de l'ISS.

A l'aller, les deux astronautes étaient accompagnés de l'Américaine Peggy Whiston, 57 ans, qui a vu sa mission prolongée jusqu'en septembre. Durant ses six mois dans l'ISS, l'ingénieur en aéronautique et pilote de ligne a réalisé deux sorties extravéhiculaires pour une durée totale de 12 heures et 32 minutes.

"Ça va bien, je m'habitue à la gravité". L'astronaute est en route pour la terre. A une dizaine de kilomètres d'altitude, les parachutes se sont déployés, freinant encore le Soyouz. "Quand la capsule se sépare en trois, c'est impressionnant de voir qu'une partie du vaisseau part de l'autre côté..."

Avant toute chose, Thomas Pesquet devra réapprendre à vivre avec la gravité terrestre, lui dont le corps n'a rien pesé pendant plusieurs mois. À moins d'un mètre du sol, des rétrofusées s'allumeront, pour ralentir davantage la vitesse du module. Les deux voyageurs entameront alors leur descente vers la Terre qui s'achèvera par un atterrissage dans les plaines du Kazakhstan environ 3h20 plus tard, un peu après 14H GMT (16H heure française). Ces deux derniers sont désintégrés tandis qu'un bouclier thermique protège le module de descente des fortes températures lors de la chute. "Cerise sur le gâteau, il a permis au grand public de devenir acteur de la mission", en communiquant sur les réseaux sociaux. Puis, ils s'envoleront pour Cologne, en Allemagne, où se trouve le Centre européen des astronautes.

La capsule a atterri à 16 h 10, heures de Paris, à l'heure prévue, signant là l'ultime prouesse technologique de la mission Proxima pour laquelle Thomas Pesquet sera resté 197 jours à bord de la station spatiale internationale.

Avant-poste et laboratoire orbital mis en orbite en 1998, l'ISS a coûté à ce jour quelque 100 milliards de dollars.

Recommande: