Incendie à Londres : Theresa May va recevoir des victimes à Downing Street

18 Juin, 2017, 14:23 | Auteur: Gerard Affre
  • Manifestation à Londres pour obtenir justice après l’incendie meurtrier de la tour Grenfell le 16 juin 2017

'Unis dans notre peine, nous le sommes également, sans peur ni préférence, dans le soutien que nous apportons à tous ceux qui reconstruisent leurs vies'.

Le commandant de la police métropolitaine, Stuart Cundy, a déclaré que le bâtiment se trouve dans un "état dangereux" et que le nombre de morts augmentera très probablement. "Nous réclamons justice", "Honte à vous", "Tueurs", criaient-ils, certains brandissant des pancartes "Justice pour Grenfell".

Les autorités locales sont accusées de ne pas avoir entendu les cris d'alerte concernant la sécurité du bâtiment de 24 étages parce qu'ils provenaient d'une population majoritairement modeste.

De nombreux résidents ont affirmé qu'il n'y avait pas d'issue de secours, pas d'extincteur, pas d'alarmes incendie.

Le sinistre, qui frappe un pays déjà endeuillé par plusieurs attentats, a suscité un vaste élan de solidarité: plus de 2,5 millions de livres ont été récoltées en faveur des victimes et les dons de vêtements et de nourriture affluaient.

En pleine polémique sur sa réaction après l'incendie, la première ministre va recevoir des survivants à Downing Street.

Elle a aussi répété vendredi soir qu'elle était "profondément affectée" par les récits "terrifiants" des survivants. Un nombre inconnu de victimes manquent à l'appel.

Depuis l'incendie, survenu dans la nuit de mardi à mercredi, de nombreuses personnes ont sévèrement critiqué la gestion de l'immeuble, jugée défaillante, beaucoup estimant que c'était dû au fait qu'il s'agissait de logements sociaux et que leurs mises en garde contre le danger d'incendie avaient été ignorées pendant des années.

Un autre rassemblement avait lieu dans la soirée au niveau d'Oxford Circus, bloquant la circulation.

Près de la tour samedi, des membres de la communauté ont chanté des prières sur l'air d'Amazing Grace, devant des dizaine de bouquets de fleurs déposés en hommage aux victimes.

Theresa May a rendu visite vendredi à des blessés à l'hôpital.

La Première ministre avait été critiquée pour ne pas être allée à la rencontre des habitants jeudi quand elle s'était rendue sur les lieux de l'incendie.

Recommande: