Le procès Cosby annulé, le jury n'est pas parvenu à un verdict

18 Juin, 2017, 16:06 | Auteur: Gerard Affre
  • Bill Cosby ne témoignera pas pour sa défense

Le jury du procès de Bill Cosby a entamé jeudi sa quatrième journée de délibérations, peinant visiblement à déterminer si l'acteur américain est bien coupable d'agression sexuelle, alors que plusieurs de ses victimes présumées attendent ce verdict historique.

Bill Cosby est poursuivi pour avoir, au début de 2004, agressé sexuellement à son domicile, situé dans la banlieue de Philadelphie (nord-est), la coach sportive canadienne Andrea Constand, à qui il avait fait préalablement consommer de l'alcool et des pilules de Quaaludes, un puissant sédatif.

Le procureur du comté de Montgomery, Kevin Steele, qui avait inculpé le comédien a, immédiatement annoncé qu'il demanderait un second procès, comme l'y autorise la loi.

Bill Cosby demeure, quant à lui, inculpé et en liberté sous caution.

Plusieurs actions sont néanmoins en cours devant la justice civile. Cette décision, dont la menace planait avec insistance, survient après plus de 50 heures de délibération entre les jurés, dont la justice américaine requiert qu'ils soient unanimes pour prononcer un verdict.

Comme la loi de Pennsylvanie, où se déroule le procès, lui en laisse la possibilité, le magistrat leur avait demandé de poursuivre leurs délibérations.

C'est une victoire Bill Cosby. La star du Cosby Show a admis avoir notamment rendu ivre la jeune femme avant de pouvoir procéder à des attouchements, mais qu'il estime être le fruit d'une relation consentie.

La condamnation attendue de Bill Cosby n'a pas eu lieu.

"Le pouvoir de M. Cosby a été restauré", a déclaré son porte-parole, Andrew Wyatt, à l'issue de l'audience, aux côtés de Bill Cosby qui ne s'est pas exprimé.

"Ils ont appris les ficelles" du dossier, a-t-elle expliqué. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recommande: