Gasquet a lâché prise, Monfils n'en demandait pas tant

19 Juin, 2017, 02:25 | Auteur: Gerard Affre
  • Roland-Garros: Gasquet et Monfils pour confirmer

La rencontre se déroulera sur le court Philippe Chatrier en milieu d'après-midi. Douze fautes directes face à Monteiro, un gaucher qui tape quand même très fort, c'est peu.

Almagro, ancien quart-de-finaliste, allongé sur la terre battue, le visage dans les mains pour masquer ses pleurs après s'être de nouveau abîmé le genou, Del Potro essayant de lui prodiguer quelques mots de réconfort: c'est par cette scène de douleur et de compassion que s'est achevée, au début du troisième set (1-1) la partie entre ces deux grands blessés du tennis.

Le joueur français, qui n'a pas donné son meilleur tennis, s'est incliné en trois sets face au numéro 3 mondial. Gaël Monfils sait quel défi l'attend, mais face à son public, c'est bien où il est capable de se transcender. Il va maintenant retrouver l'Argentin Juan Martin Del Potro (30e) pour un "remake" de la finale des Jeux de Rio l'été dernier, remportée quand il était au pic de sa forme. "Je n'aime pas trop jouer contre un ami, mais j'espère qu'on pourra jouer un bon match", a déclaré, jeudi, le Biterrois.

Wawrinka, 32 ans, avait atteint les demi-finales l'an passé. Il s'impose en trois manches 7-5, 7-6 (7), 6-2 en 2h45 et ira défier Marin Cilic qui vient de se qualifier grâce à l'abandon de Kevin Anderson.

Roland-Garros sans pluie, ce n'est pas vraiment Roland-Garros. Au terme d'un bras de fer sur la diagonale revers, c'est Stan Wawrinka qui est venu finir ce point au filet, en deux temps. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Recommande: