Heures du Mans: la Porsche N.1 leader arrêtée, en passe d'abandonner

19 Juin, 2017, 11:45 | Auteur: Christian Jacquard
  • TOYOTA GAZOO Racing en pole position des 24H du Mans 2017

Elle avait pris la tête à l'issue de l'hécatombe qui a frappé Toyota.

Il avait validé le budget en forte augmentation qui a permis d'engager trois TS050 Hybrid pour arracher ce succès tant convoité face à deux Porsche.

Mais l'écurie allemande doit surtout se méfier des LMP2, particulièrement véloces cette année, et qui connaissent moins de casse pour l'instant.

Le Belge Stéphane Lémeret (Porsche 911) n'aura pas l'occasion de devenir le centième pilote belge à prendre la piste pendant les 24 Heures du Mans. L'autre Porsche, la N.2, a en effet été contrainte de s'arrêter dans son stand durant plus d'une heure pour un problème mécanique, et a quasiment perdu toute chance de revenir dans le jeu.

Las, un quart d'heure plus tard, elle abandonnait à la suite d'un choc suivi d'un début d'incendie avec l'Oreca N.25. Avec quand même un avantage aux Aston Martin officielles, mais tiendront-elles jusqu'au bout? Jani-Lotterer-Tandy (SUI-GER-GBR/Porsche 919 Hybrid) à 42 " 807; 3. Le Vaudois Sébastien Buemi, le Japonais Kazuki Nakajima et le Britannique Anthony Davidson ont fini au 9e rang à 9 tours des vainqueurs.

A l'heure actuelle, l'Oreca-Gibson n°38, voiture de la catégorie LMP2, pointe en tête. Allen-Matelli-Bradley (AUS-FRA-GBR/Oreca-Gibson LMP2) à 17 tours 9.

Dans la catégorie GTE-Pro, la lutte reste acharnée.

Derrière, à charge maintenant pour Brendon Hartley dans la Porsche N.2 de mener la charge pour reprendre les 12 tours de retard afin de tenter de remettre une LMP1 en tête.

Recommande: