Finalisation de commande pour des 787 et engagements pour des 737 — Boeing

21 Juin, 2017, 17:09 | Auteur: Nathanaël Gerin

Dans un futur pas si lointain, les avions pourront voler sans aucun pilote à bord. C'est en tout cas ce que nous laisse présager l'entreprise américaine Boeing qui, à quelques jours du Salon International de l'Aéronautique et de l'Espace (SIAE) de Paris-Le Bourget, a évoqué son projet de tester des avions de ligne entièrement autonomes. Il n'a pas précisé le montant ni quelle version de l'appareil était concernée.

La croissance la plus élevée devrait provenir du segment des appareils monocouloirs, où rivalisent les modèles 737 de Boeing et les A320 d'Airbus, a indiqué Boeing. Une commande que la filiale de franco-américaine devra livrer à partir dès l'année prochaine.

De son côté, Airbus a fait rentrer pour près 1,5 milliard de dollars de commandes fermes, grâce à dix A321 pour la compagnie low-cost Wizz Air et deux long-courriers A330-200 destinés au loueur portugais Hi Fly.

LE BOURGET, 21 juin (Reuters) - Emirates a déclaré mercredi qu'il serait intéressé par une modernisation de sa flotte actuelle d'Airbus A380 sur la base des améliorations proposées par Airbus pour la future version de son très gros porteur.

Boeing et Airbus ont dévoilé de nouvelles commandes lors du Salon aéronautique du Bourget qui se tient cette semaine à Paris, ce qui souligne la vigueur de la demande.

- Protocole d'accord signé avec CDB Aviation Lease Finance pour 42 moyen-courriers 737 MAX 8, une version plus petite du mono-couloir, et dix MAX 10, ainsi que huit long-courriers 787-9 "Dreamliner" pour un montant de 7,4 milliards de dollars au prix catalogue. Toutefois, 20 des 40 exemplaires en commande sont une simple conversion de 737 en 737 MAX. Aviation Capital Group a passé commande pour 20 Boeing 737 Max 10. La compagnie roumaine Blue Air a également commandé six 737 Max. Azerbaijan Airlines s'est par ailleurs engagé à acheter quatre 787 Dreamliner.

C'est l'Américain qui a ouvert le feu dès 9 heures avec une commande ferme de vingt Boeing 737 MAX 10, son nouvel avion lancé lundi au Salon du Bourget.

Pour marquer d'emblée le succès qu'il remporte auprès des compagnies aériennes et des loueurs d'avions, le géant de Seattle a dans la foulée divulgué plusieurs commandes, dont la première provenait du loueur d'avions BOC Aviation.

Le géant de l'aéronautique prédit que ce marché, qui concerne la maintenance, les services d'ingénierie et de traitement des données d'information, représentera 8.500 milliards de dollars entre 2017 et 2036. S'ajoute à cet accord, une option de cinquante 737 MAX 8 supplémentaires.

L'avionneur européen ne l'entend pas de cette oreille.

Recommande: