F1 - Hamilton : Si Vettel veut prouver qu'il est un homme

26 Juin, 2017, 17:24 | Auteur: Lucien Wathelet
  • F1- Hamilton: Tout sportif rêve de partir au sommet......reste à savoir quand on y arrive !
	
	
    
22 juin 2017- 18h45 par Olivier Ferret

Mercedes est représenté par Lewis Hamilton et Valtteri Bottas, Ferrari par Sebastian Vettel et Kimi Raikkonen, Williams par Felipe Massa et Lance Stroll, Red Bull Racing par Max Verstappen et Daniel Ricciardo, Force India par Sergio Perez et Esteban Ocon, Renault par Nico Hulkenberg et Jolyon Palmer, Toro Rosso par Daniil Kvyat et Carlos Sainz, Sauber par Marcus Ericsson, Antonio Giovinnazzi et Pascal Wehrlein, McLaren par Fernando Alonso et Stoffel Vandoorne et Haas par Romain Grosjean et Kevin Magnussen.

Une course qui s'annonce déjà mordante et spectaculaire de part son parcours urbain notamment la grande ligne droite qui donnera sans doute lieu à de nombreuses tentatives de dépassement. Ce règlement stipule que les commissaires peuvent imposer des points de pénalité aux pilotes en fonction de leur comportement en piste.

Une course à suivre en direct et en live par streaming légal sur internet à partir de 15h. Il reste 12 Grands Prix à disputer cette saison. Le pilote Ferrari a été surpris que Lewis n'accélère pas au retrait de la Safety Car et a foncé dans l'arrière de la Flèche d'Argent.

" On sortait du virage, il a accéléré et il a freiné tellement très fort, j'ai freiné aussi vite que possible mais je l'ai percuté, je pense que c'était inutile, " a déclaré Vettel après l'arrivée (vidéo).

Le Britannique, triple champion du monde (2008, 2014 et 2015) a bouclé les 6,003 kilomètres en 1'40 " 593. Si je dois être sanctionné, alors lui aussi méritait une pénalité.

Il est possible de se retrouver dernier à l'issue du premier tour et de terminer à la 2e place d'une course, un peu plus d'une heure plus tard.

Et encore, le Finlandais pouvait avoir des regrets.

Le Britannnique Lewis Halmilton (Mercedes) s'élancera de la première place au Grand Prix d'Azerbaïdjan de Formule 1, dimanche à Bakou.

Cette fois, pas question de laisser des points en route, alors qu'il a compté jusqu'à 25 unités de retard sur Vettel avant Montréal. Hamilton n'est plus qu'à deux poles du record de l'Allemand Michael Schumacher. L'accrochage entre les Force India d'Ocon et de Perez ont contraint les organisateurs à déployer le drapeau rouge pour évacuer les nombreux débris sur le circuit.

"Ce n'est pas une mauvaise position pour démarrer demain, avec tout ce qui peut se passer en course ici".

Recommande: