Le Maroc rappelle avec effet immédiat son ambassadeur au Pays-Bas — Diplomatie

26 Juin, 2017, 13:45 | Auteur: Phil Beauvilliers
  • Said Chaou

Le Maroc, qui a "toujours loyalement coopéré dans le domaine de la lutte contre le trafic de drogues, ne saurait tolérer qu'un trafiquant notoire (.) agisse pour recréer une situation favorable à ses activités criminelles", s'était justifié le ministère marocain des Affaires étrangères.

L'homme recherché est Said Chaou, a indiqué à l'AFP un haut responsable gouvernemental marocain.

Il a posté récemment des messages de soutien aux manifestants arrêtés par dizaines par les autorités marocaines et poursuivis pour atteinte à la sécurité intérieure.

Rabat a décidé le 24 juin de rappeler "immédiatement" pour consultation son ambassadeur à La Haye, exigeant l'extradition d'un Marocain présenté comme un "trafiquant de drogue" et laissant présager des représailles en cas de rejet de sa demande.

Le ministère explique qu'au cours des deux derniers jours, des contacts ont eu lieu entre les autorités marocaines et néerlandaises, au niveau des chefs de gouvernement et des ministres des Affaires Étrangères, respectivement.

Ce communiqué laconique dit en substance " Les Pays-bas comptent continuer à collaborer avec le Maroc au présent comme à l'avenir, à condition que cela soit fait dans le respect du droit international ".

Saïd Chaou est ainsi accusé de financer d'une manière illégale le Hirak, un mouvement de contestation populaire que vivent la ville d'Al Hoceïma et autres régions du Rif depuis bientôt huit mois.

La même source affirme que le Maroc "se réserve le droit de tirer toutes les conséquences et implications qui s'imposeraient au niveau des relations bilatérales et de prendre les mesures notamment politiques et diplomatiques nécessaires".

Le royaume examinera l'opportunité du retour de son ambassadeur aux Pays-Bas "en fonction de l'évolution de ce dossier", a menacé le département de Nasser Bourita. Les deux départements considèrent le texte du ministère marocain des Affaires étrangères "incompréhensible et inutile".

Selon la chaîne de télévision néerlandaise NOS, Chaou a été arrêté à Rosendaal, dans le sud des Pays-Bas, lors d'une opération antidrogue en 2015.

Recommande: