Rentrée: moins d'élèves dans les CP défavorisés, une mesure contestée

26 Juin, 2017, 18:29 | Auteur: Sebastien Chopin

Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Education nationale.

Le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, a affirmé que les 2.200 classes de cours préparatoires dans les réseaux d'éducation prioritaire renforcée (REP+) créées à la rentrée prochaine seront abondées par un recrutement de 2.500 enseignants, dans un entretien à La Voix du Nord à paraître ce lundi. "Sur 4 000 créations de postes, nous en consacrons 2 500 en dédoublement des CP en REP+, a indiqué le ministre au quotidien local". Rachel Schneider, secrétaire départemental du syndicat SNUipp-FSU de Seine-Saint-Denis s'interroge: "Est-ce que cela vaut la peine, pour un seul groupe de douze enfants de CP, de renoncer à la peinture ou à l'informatique pour l'ensemble des autres classes?"

Il y aura aussi des redéploiements d'enseignants jusque-là affectés au dispositif "Plus de maîtres que de classes".

Jean-Michel Blanquer dit vouloir faire coexister le plan " plus de maîtres que de classes " et le dédoublement annoncé. "Jusqu'à présent les études nationales et internationales ont montré une efficacité des dispositifs de dédoublement", mais pas des dispositifs comparables à "Plus de maîtres que de classes", a-t-il toutefois expliqué.

Un peu plus de 2.500 postes seront puisés dans le vivier des professeurs remplaçants. Ce dispositif ne sera pas supprimé, promet-on au ministère.

Recommande: