Ségolène Royal ironise sur le sort de François Bayrou

26 Juin, 2017, 12:53 | Auteur: Phil Beauvilliers
  • Ségolène Royal lors de la cérémonie d'ouverture de la COP22 en novembre 2016

Aujourd'hui, à propos du ralliement de François Bayrou à Emmanuel Macron, Ségolène Royal ironise: "finalement, il a mis dix ans à réfléchir à ce que je lui avais proposé!" Elle avait ainsi expliqué avoir proposé le poste de Premier ministre au patron du MoDem et surtout dévoilé s'être rendue au pied de son immeuble et l'avoir appelé. Elle vient à sa rencontre en pleine nuit, à l'abri des micros et des caméras. "Au dernier moment, François Bayrou refuse de me recevoir". Dans le cadre d'un long format de franceinfo publié ce week-end, l'ancienne ministre de l'Environnement a critiqué l'attitude de François Bayrou lors de la campagne présidentielle de 2007. Conclusion au vitriol de Ségolène Royal: "il a raté le coche en 2007, alors qu'il aurait été en position de force à Matignon". Il est passé à côté, c'était sans doute trop innovant pour lui, il était dans les vieux codes, a-t-elle jugé.

Dix ans après, Ségolène Royal donne sa version de l'épisode, au détour d'un reportage de France Info consacré à l'éphémère garde des Sceaux qui ne fait plus partie du gouvernement depuis la semaine dernière. "Comme tous ces machos, ça devait le perturber d'être le numéro deux d'une femme", lâche-t-elle.

"Ce qui s'est passé est assez simple". Elle me dit que personne ne le saura.

Dans son livre paru quelques mois après la présidentielle ("Ma plus belle histoire, c'est vous"), l'ex-candidate avait raconté ce rendez-vous manqué.

François Bayrou n'est pas épargné après sa démission.

Sur franceinfo le 25 juin, Ségolène Royal a analysé ce triste sort du maire de Pau et n'a pas hésité à critiquer ses choix politiques.

Recommande: