Une minute de silence pour les victimes portugaises

26 Juin, 2017, 03:54 | Auteur: Lucien Wathelet

Fernando Santos, le sélectionneur de Portugal, pense que sa sélection a manqué d'assurance lors de son premier match en Coupe des Confédérations. Mais les Aztèques ont su répliquer par Hernandez (42e) et Moreno qui, sur un corner, a arraché de la tête le match nul dans les arrêts de jeu (91e). "On aurait voulu rester dans le match le plus longtemps possible mais on prend ce but sur une perte de balle au mauvais endroit", a-t-il déclaré en conférence de presse.

Dans cette optique, la FIFA a prévu le déploiement d'observateurs pour mettre fin à ces attitudes notamment en Russie où le racisme dans le football est qualifiée "d'inacceptable".

La vidéo peut être utilisée dans quatre situations de jeu seulement: après un but marqué, sur une situation de penalty, pour un carton rouge direct ou pour corriger une erreur d'identité d'un joueur sanctionné. Selon Marca, quotidien sportif basé à Madrid, il aurait fait part à ses coéquipiers de la Selecçao de cette volonté. On n'a pas grand-chose à attendre de lui: "tout ce qu'il fait est fantastique", a dit Quaresma à propos de son capitaine, qui a traversé la zone mixte des interviews sans s'exprimer. "Maintenant, il faut penser au prochain match parce que nous devons gagner". Et c'est toujours CR7 qui lançait l'action aboutissant au but de Cédric, qui profitait d'un mauvais renvoi mexicain (86e).

Pas buteur, mais déjà décisif, le monstre sacré.

En Ligue des champions en 2013, l'Ivoirien Yaya Touré de Manchester City s'était plaint des cris racistes des supporters du CSKA qui mimaient des cris de singe chaque fois qu'il touchait le ballon. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Recommande: