La colère des proches — Incendie à Londres

27 Juin, 2017, 08:11 | Auteur: Sebastien Chopin
  • La Tour infernale de Londres : des enfants jetés par la fenêtre et au moins 12 morts, 80 blessés et des disparus !

Combien sont-ils à avoir péri dans la tour Grenfell, carbonisée jusqu'au sommet?

'Mis à l'épreuve, le Royaume-Uni s'est montré résolu face à l'adversité', a-t-elle dit. "Unis dans notre peine, nous le sommes également, sans peur ni préférence, dans le soutien que nous apportons à tous ceux qui reconstruisent leurs vies".

Theresa May est accusée de manque de compassion après s'être contentée de rencontrer les services de secours, lors de sa visite, jeudi, sans aller voir les résidents ou familles de victimes. Près de 600 personnes habitaient dans cet immeuble de 120 appartements. Depuis hier, par la communication de la police londonienne, le nombre de victimes de cet incendie ayant touché la tour Grenfell est fixé à 58. Quant à leur identification, elle risque d'être longue et difficile, avec un risque qu'elle ne soit jamais possible, a dit Stuart Cundy en raison de la chaleur dégagée par le brasier.

La Première ministre Theresa May a promis qu'ils seraient "relogés dans Londres aussi rapidement que possible". Les autorités locales sont accusées de ne pas avoir entendu les cris d'alerte concernant la sécurité du bâtiment de 24 étages, parce qu'ils provenaient d'une population majoritairement modeste.

"Je ne suis pas un animal, je suis un homme!", s'indigne l'un d'entre eux. Un type de revêtement extérieur isolant inflammable, récemment installé sur la façade, est soupçonné d'avoir facilité la propagation du feu.

Les causes de l'incendie ne sont pas encore connues et le gouvernent a ordonné l'ouverture d'une enquête publique pour faire la lumière sur le drame.

Elle a aussi répété vendredi soir qu'elle était "profondément affectée" par les récits "terrifiants" des survivants. Et une veillée aux bougies s'est tenue près de la tour calcinée.

Pour le moment, seule une victime a été nommée. Il s'agit de Mohammed Alhajali, un réfugié syrien de 23 ans qui étudiait l'ingénierie civile, et d'une photographe britannique de 24 ans, Khadija Saye.

Incapable de donner le nombre de personnes disparues, il a dit espérer que cela n'atteigne pas "un nombre à trois chiffres". Le sinistre, qui frappe un pays déjà endeuillé par plusieurs attentats, a suscité un vaste élan de solidarité: plus de 2,5 millions de livres ont été récoltées en faveur des victimes et les dons de vêtements et de nourriture affluaient.

Mercredi 14 juin, Londres s'est réveillé sur les crépitements d'un incendie dans un immeuble de type HLM de 27 étages.

Un autre rassemblement avait lieu dans la soirée au niveau d'Oxford Circus, bloquant la circulation.

Elle a tenté de se rattraper vendredi en allant voir des blessés à l'hôpital.

Recommande: