Chevaleresque " Transformers : The Last Knight "

28 Juin, 2017, 15:49 | Auteur: Gerard Affre
  • Transformers : The Last Knight, cour de récré en Imax 3D

De quoi ça parle?

"Franchise fatigue strikes again", titre Variety listant les raisons du mauvais démarrage de Transfomers: the Last Knight au box-office américain, et citant d'autres exemples de la lassitude du public à suivre les interminables déclinaisons d'Alien, Pirates des Caraïbes, Cars, sans parler du lancement foiré de la Momie, censé ouvrir la voie du "Dark Universe" pour les vingt ans à venir (lire Libération du 14 juin). Humains et Transformers sont en guerre. Cade va s'allier avec un lord anglais (Anthony Hopkins) et une professeure d'Oxford (Laura Haddock) afin de récupérer l'arme de Merlin et de sauver l'humanité. Il arrive un moment, dans la vie de chacun, où l'on se doit de faire la différence. Un seul monde survivra: le leur... ou le nôtre.

"Transformers: le dernier chevalier" est également celui qui a reçu les critiques les plus acerbes. Le premier Transformers avait en effet coûté 150 millions, le second 200 millions, le troisième 195 millions et le quatrième 210 millions.

Sorti cette semaine aux Etats-Unis, le film de Michael Bay (qui ne reviendra pas pour la suite) n'a engrangé que 15,65 millions de dollars pour son premier jour, dont 5,5 millions pour les projections anticipées du mercredi. Les quatre premiers films ont ainsi rapporté pas loin de 3.773 milliards de dollars rien qu'avec les sorties en salles (Transformers 708 millions, Transformers 2: la Revanche 837 millions, Transformers 3 - La Face cachée de la Lune 1.124 milliard et Transformers: l'âge de l'extinction 1.104 milliard).

Recommande: