L'armée turque réplique à des tirs de miliciens kurdes en Syrie

28 Juin, 2017, 22:50 | Auteur: Phil Beauvilliers
  • La Turquie riposte à des tirs des milices kurdes visant ses alliés

La riposte s'est faite après que les YPG ont ouvert le feu sur des rebelles de l'Armée syrienne libre (ASL) dans la région de Maranaz, au sud de la ville d'Azaz, ont-elles déclaré dans un communiqué, ajoutant que les forces turques déployées dans la région ont détruit des cibles des YPG. L'agence de presse turque Ihlas rapportait que les combattants YPG avaient procédé à d'intenses tirs d'armes automatiques vers 21h30 (18h30 GMT) dans la région d'Afrin dans le nord-ouest de la Syrie. Elle n'a toutefois pas précisé si les tirs avaient fait des victimes. La Turquie estime, de son côté, que les Unités de protection du peuple ne sont rien d'autre qu'une émanation du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), organisation en lutte contre le pouvoir turc et considérée comme terroriste.

Mais les Etats-Unis sont parvenus à la conclusion que les FDS sont la seule force sur laquelle ils peuvent s'appuyer pour lutter sur le terrain syrien contre les djihadistes de l'EI et ont annoncé après l'arrivée de Donald Trump à la Maison blanche, début janvier, une accélération quantitative et qualitative des livraisons d'armes aux miliciens kurdes. Le gouvernement turc redoute avant tout que les miliciens kurdes transforment leurs succès militaires contre l'EI en conquêtes territoriales à la frontière turquo-syrienne. "Reuters" and the Reuters Logo are trademarks of Thomson Reuters and its affiliated companies.

Recommande: