Thales: DCNS change de nom.

28 Juin, 2017, 12:52 | Auteur: Nathanaël Gerin
  • 28/06/2017             
             
      Actualité                DCNS change de nom et devient Naval Group

"D'une part, accroître notre rayonnement à l'international, pour développer notre leadership et conquérir de nouveaux marchés dans un contexte de durcissement du paysage concurrentiel. D'autre part, attirer les talents et fidéliser nos collaborateurs, un enjeu essentiel pour garantir, dans le domaine naval, le renouvellement des compétences critiques nécessaires au soutien durable de la souveraineté de la France et de ses partenaires", explique Hervé Guillou.

Si Naval Group s'écrit sans " e", le logo affiche toutefois le drapeau tricolore français (voir ci-dessus).

DCNS a changé de nom, ce mercredi 28 juin 2017, pour devenir Naval Group. Encore souvent désignée par ses anciennes appellations, l'entreprise estimait que son nom prêtait à confusion.

Au final, c'est " Naval Group " qui a été choisi pour rebaptiser le groupe. "Nos concurrents l'avaient bien compris et faisaient circuler l'idée que nous n'étions jamais sorti de l'administration et que nous n'avions donc pas la capacité d'action et d'engagement qui sied à toute industriel ". D'où ce changement qui permettra d'affirmer encore plus sa notoriété.

La raison de cette mue est simple: le manque de lisibilité.

Le nouveau nom témoigne d'un groupe souhaitant à la fois être leader du naval de défense et développeur dans les énergies marines renouvelables.

Mais ce nom rappelait encore sa filiation directe avec la Direction des constructions navales (DCN), auparavant appelée Direction des constructions et armes navales (DCAN), et l'héritage des arsenaux créés par Richelieu en 1631.

Coût du changement de nom: 3 millions d'euros, dont les deux tiers consacrés aux changements de signalétique et un tiers au plan média. Nous avons voulu créer une marque identitaire et de développement qui permette de créer un lien fort entre l'entreprise, les employés et des produits d'une technicité exceptionnelle qui sont internationalement reconnus et sont source de fierté pour tous les collaborateurs.

Symbolisant également la volonté d'internationalisation de l'entreprise, qui s'implante au fil des années et des contrats dans un nombre toujours plus important de pays, ce nouveau nom peut aussi s'inscrire dans le cadre de futurs rapprochements européens. D'où l'accent mis sur les innovations tant dans les bâtiments, des sous-marins aux porte-avions que dans les énergies renouvelables.

Ce changement de nom devrait coûter trois millions d'euros à la société, pris sur son budget commercial/marketing (autour d'une centaine de millions d'euros par an).

Recommande: