Un général utilisait un Alphajet pour ses déplacements personnels — Armée de l'Air

28 Juin, 2017, 18:34 | Auteur: Sebastien Chopin
  • Pour se rendre dans sa propriété le week-end, un général aurait utilisé...un avion de l'armée

C'est une affaire embarrassante pour l'armée de l'air et Florence Parly, la ministre des Armées.

Florence Parly, la ministre des Armées, a ordonné une enquête de commandement, selon un communiqué du ministère.

L'armée de l'Air a ouvert une enquête interne sur le commandant en second des forces aériennes, accusé par Le Canard enchaîné dans son édition à paraître le 28 juin d'utiliser un Alpha Jet de l'armée pour son usage personnel.

"Dans un article à paraître mercredi, l'hebdomadaire satirique affirme que le général Richard Reboul, en poste à Bordeaux, utilise un Alphajet d'une base école de la région pour aller passer le week-end dans sa propriété en Provence et en revenir". Les inspecteurs généraux ont été saisis pour " clarifier les faits et vérifier les circonstances d'emploi des moyens aériens, dans le cas d'espèce et plus généralement ", afin de constater une éventuelle " utilisation abusive des moyens ", précise encore ce document. Le haut fonctionnaire en charge des forces aériennes aurait pris cet avion une dizaine de fois depuis août 2016 pour circuler entre Bordeaux et Salon-de-Provence, où il possède une résidence. Les Alphajet, avion phare de la Patrouille de France, sont aussi utilisés pour la formation des futurs pilotes de chasse de l'armée de l'Air.

Si l'utilisation abusive des Alphajet est confirmée, la ministre prendra des décisions, y compris disciplinaires.

Le général trois étoiles Richard Reboul est dans la tourmente. Le général aurait également mobilisé un avion de transport militaire de six places, avec pilote et copilote, écrit l'hebdomadaire.

Richard Reboul, a été en poste récemment à Mont-de-Marsan sur la BA 118 où il dirigeait le CEAM (Centre d'expériences aériennes militaires). Avant cela, il a travaillé sur le programme Rafale, a été directeur de l'enseignement à l'école de l'Armée de l'Air de Salon-de-Provence, avant d'être nommé, en septembre dernier, Commandant en second des Forces aériennes.

Recommande: