Les médicaments à la codéine interdits à la vente sans ordonnance

12 Juillet, 2017, 23:34 | Auteur: Djeferson Maurice
  • Les médicaments à la codéine seront vendus sur ordonnance

Ce mercredi 12 juillet, le ministère de la Santé a pris les choses en main et interdit par un arrêté ministériel la vente de médicaments contenant de la codéine ainsi que d'autres dérivés d'opium, selon Le Parisien. Un arrêté vient d'être signé en ce sens, afin de "mettre un terme à des pratiques addictives dangereuses et potentiellement mortelles" liées à l'usage détourné de ces produits.

Désormais, les patients ne pourront obtenir un médicament à base de codéine ou d'un de ces principes actifs qu'avec une prescription médicale. Concrêtement, la vente de ces médicaments ne sera plus possible sur Internet par exemple. Les jeunes l'apprécient notamment dans la composition du "purple drank", une boisson dont la consommation a provoqué 30 cas graves depuis le début de l'année selon le ministère de la Santé.

Aujourd'hui seulement 3 vaccins sont obligatoires
200 médecins s'engagent pour rendre 11 vaccins obligatoires

Alors que certains médicaments à base de codéine sont de plus en plus détournés pour être consommés en tant que drogues, le ministère de la Santé a décidé de prendre le problème à bras-le-corps. La codéine retrouvée dans des spécialités pharmaceutiques antitussives sous forme de sirop, comprimés ou gélules et dans des spécialités antalgiques (comprimés) était alors accessible sans ordonnance. (...) La mode du "Purple Drank", cocktail à base de codéine, d'antihistaminique et de soda, est en constante augmentation chez les adolescents et les jeunes adultes depuis 2015.

Des troubles plus importants ont été observés à l'occasion d'hospitalisations: troubles de la vigilance (somnolence) ou du comportement (agitation, confusion, ébriété...), crises convulsives généralisées.

Recommande: