Les images étonnantes de la Grande Tache de Jupiter

13 Juillet, 2017, 15:33 | Auteur: Christian Jacquard
  • La Grande Tache rouge de Jupiter intrigue les astronomes depuis plus de trois siècles

La Nasa a dévoilé mercredi 12 dans la soirée de magnifiques images de Jupiter et plus exactement de la Grande tache rouge qui la caractérise. Les données recueillies par Juno lors de ce survol au plus près de la surface permettent justement d'en savoir plus sur la façon dont cette tempête s'est constituée, et comment elle a pu perdurer aussi longtemps. Certaines observations remontent à 1665, puisqu'elle a été retrouvée sur des dessins de l'astronome français Jean-Dominique Cassini.

"Juno et ses instruments capables de percer les nuages vont plonger pour voir jusqu'où vont les racines de cette tempête, a commenté Scott Bolton, responsable scientifique de la mission américaine".

Lancée le 11 août 2011, la sonde Juno a dû effectuer un périple de plus de 5 ans, avec des pointes de vitesse à 213 480 km/h pour arriver jusqu'à Jupiter le 5 juillet 2016.

Onze minutes et 33 secondes après, la sonde américaine aura parcouru 39.771 km de plus et se trouvera alors directement à la verticale de la Grande Tache rouge à environ 9.000 km. "Juno et ses instruments vont pouvoir pour la première fois déterminer la profondeur de cet anti-cyclone et nous aider à comprendre la dynamique de cette tempête géante", explique-t-il. "Ces données devraient donner un éclairage sur les origines, la nature actuelle et le devenir de ce phénomène".

Des aurores boréales ont aussi été observées par Juno: au-dessus des pôles, la sonde de 3.6 tonnes a détecté des jets d'électrons provenant des vents solaires qui arrosent la haute atmosphère de Jupiter et pourraient alimenter les énormes aurores boréales observées par ses caméras en infra-rouge.

Jusqu'à présent, d'après les témoignages de la Nasa, Jupiter est apparu comme " un monde complexe, gigantesque et turbulent ". "À chaque nouvelle orbite autour de Jupiter, Juno se rapproche de la ceinture de radiations, détaille Rick Nybakken à la Nasa".

En tout cas, elle fournit à chaque passage des images toujours plus spectaculaires.