L'un des plus gros icebergs de l'histoire vient de se détacher — Antarctique

13 Juillet, 2017, 06:11 | Auteur: Christian Jacquard
  • Antarctique l'un des plus gros icebergs jamais vus s'est détaché du continent

"C'est l'un des plus grands icebergs qui se soit détaché jusqu'à ce jour" a déclaré le Prof. Cette plateforme de glace s'était fissurée depuis des années par une gigantesque crevasse qui s'est allongée de manière frappante ces derniers mois, gagnant jusqu'à 18 km en décembre. Pour avancer ces chiffres, les scientifiques se sont servi des informations fournies par le satellite CryoSat. Les chercheurs surveillaient de près l'évolution de ce bloc de glace de 5.800 km² (soit 55 fois la surface de Paris).

Début juillet, l'Agence spatiale européenne (ESA) estimait que l'iceberg aurait une épaisseur d'environ 190 mètres et que sa profondeur sous le niveau de la mer pourrait atteindre 210 mètres. Cependant, à leur avis, le problème est que les instruments de glaciers freinent le rassemblement dans l'océan des pièces internes des glaciers de l'Antarctique. Il s'est séparé de la banquise Larsen C, selon les chercheurs de l'université britannique de Swansea.

Les scientifiques du projet Midas annoncent plus de mille milliards de tonnes pour l'iceberg qui devrait être baptisé A68. "Une partie de cette glace restera peut-être dans la zone pour des décennies, et des morceaux dériveront peut-être vers le nord", avance Adrian Luckman. Pour le moment, celle-ci est encore rattachée au continent Antarctique. Au final, Larsen C pourrait ainsi suivre l'exemple de Larsen B, une autre barrière de glace qui s'était désintégrée de façon spectaculaire en 2002 au terme du même processus, sept ans après le vêlage d'un iceberg.

Un optimisme qui est loin d'être partagé par tous les spécialistes. Toutefois, précise Martin O'Leary, chercheur à l'université de Swansea, le détachement de cet iceberg " est un événement naturel, et nous n'avons pas connaissance d'un quelconque lien avec le changement climatique lié à l'homme ". Le front du glacier n'avait jamais autant reculé dans l'histoire des relevés.

Recommande: