Les amendes infligées aux propriétaires ont explosé à Paris — Airbnb

11 Août, 2017, 13:05 | Auteur: Nathanaël Gerin
  • Dado Ruvic  Reuters                       Pour les loueurs Airbnb parisien les amendes explosent au premier semestre 2017

À lui seul, l'un d'entre eux, propriétaire de 13 appartements qu'il louait aux touristes, avait écopé de 130 000 euros d'amende. Un montant qui ne concerne que les six premiers mois de 2017 mais s'avère déjà treize fois supérieur à celui de l'année dernière.

Les amendes pour location illégale de meublés touristiques type " Airbnb " se multiplient, à Paris. "C'est terminé", explique la Direction du logement et de l'habitat au Parisien. Leur tort: ne pas avoir déclaré leur location à la Ville et avoir dépassé les 120 jours de location par an autorisés par la loi. À titre de comparaison, sur la même période en 2016, ce montant était de seulement 45.000 euros. "On ne peut pas accepter d'avoir des centre-villes complètement désertés parce que des logements ont été transformés en machine à cash pour des touristes." s'indigne Ian Brossat, adjoint chargé du logement d'Anne Hidalgo. La somme des amendes atteint alors 200 000 euros. Les déclarations de la DLH laissent effectivement entendre que cette série de condamnations résulterait de sentences plus sévères de la part du juge: "Il considère désormais que les gens sont informés de la loi". Avant, il y avait le bénéfice du doute. En octobre prochain, les propriétaires souhaitant louer leurs biens devront se déclarer sur le site de la ville afin d'obtenir un numéro qui devra figurer sur leur annonce.

Recommande: