Arabie saoudite : un chanteur arrêté pour avoir fait un "dab"

12 Août, 2017, 14:49 | Auteur: Phil Beauvilliers
  • Un chanteur saoudien arrêté pour avoir dabé pendant un concertPlus

Le "dab" est en effet illégal en Arabie saoudite. L'objet du délit n'est pas cette fois une mini-jupe mais un "mouvement de danse" populaire: le dab. Emporté par l'euphorie, l'artiste a dabé en pleine performance.

Le chanteur Al Shahani s'est montré coupable de reproduire ce geste "éhonté" au Taif Festival. On ne sait pas encore s'il fait l'objet de poursuites. "Veuillez accepter mes excuses".

Popularisé par les rappeurs US, repris par les footballeurs avant d'être totalement vulgarisé, le dab semble désormais exécuté par l'ensemble de la population (jusqu'à Emmanuel Macron). Abdallah al Shahani, chanteur et animateur télé en Arabie Saoudite, a même dû s'excuser après avoir "dabé" lors d'un festival de musique.

Or, la mimique est interdite par la commission nationale saoudienne pour combattre les drogues, qui juge qu'elle fait référence à la consommation de cannabis.

Recommande: