Incendies en Haute-Corse : un homme placé en garde à vue

12 Août, 2017, 13:19 | Auteur: Phil Beauvilliers
  • Corse l'incendie de Calenzana maîtris

Il est "soupçonné d'avoir provoqué cinq départs de feu à Bastia" vendredi soir. Samedi matin, la situation était revenue à la normale à Bastia, selon le préfet. "On essaie d'éteindre les flammes avec deux seaux d'eau et un tuyau dérisoire", a raconté ce fonctionnaire de l'Education nationale, joint par l'AFP. Selon le préfet, 500 personnes ont quitté leur camping à Pietra Corbara, et 180 autres à Sisco pour trouver refuge dans des couvent, école ou chez des habitants. 700 vacanciers ont dû évacuer le camping de Pietracorbara par précaution, à la demande de la direction de l'établissement. "A 1200 mètres d'altitude, toute la crête était enflammée", se désole ce retraité en décrivant un "spectacle impressionnant". Le préfet, Gérard Gavory, vient d'indiquer qu'un homme a été placé en garde à vue dans la nuit de vendredi à samedi à Bastia, en Haute-Corse. Environ 140 hommes (70 venus venus d'Occitanie et 70 autres marins-pompiers de Marseille) sont également attendus en renfort sur l'île dans la matinée. Il a continué sa progression vers l'Est, aidé par des vents violents.

Le premier des deux incendies s'est déclaré dans la nuit de jeudi à vendredi dans le secteur d'Ogliastro, dans l'ouest du Cap Corse.

Les autorités ont appelé à la plus grande prudence dans le Var et la Haute-Corse, en raison d'un fort danger d'incendies liés à une très forte sécheresse et aux fortes rafales de mistrals prévues.

Depuis mi-juillet, le Sud-Est de la France et la Corse connaissent des incendies à répétition qui ont détruit plus de 7000 hectares de végétation.

L'incendie du Cap Corse, dans le nord de l'île, a parcouru 1.800 hectares et reste actif sur les hauteurs de Sisco, sans présenter de menace pour les habitations.

Recommande: