Iran: le Parlement vote l'allocation de fonds supplémentaires pour le programme balistique

13 Août, 2017, 15:47 | Auteur: Phil Beauvilliers
  • Le Président iranien Hassan Rohani

Ce dimanche, le Parlement iranien a massivement voté en faveur de l'allocation de nouveaux crédits pour le programme balistique national.

Son Parlement a voté l'allocation de 520 millions de dollars supplémentaire (440 millions d'euros) pour le développement du programme balistique de la république islamique et renforcer les activités régionales des Gardiens de la révolution, armée d'élite du régime.

Ces mesures législatives sont une réponse directe aux sanctions juridiques et financières imposées en juillet par l'administration américaine contre des personnes et entités iraniennes liées au programme balistique et aux Gardiens de la révolution.

Après ce vote, destiné à " faire face aux actions terroristes et aventuristes des Etats-Unis", le président du Parlement Iranien, Ali Larijani a prévenu que les Américains " devraient savoir qu'il ne s'agit là que de notre première réaction ". Elle avait dénoncé "le soutien continu de l'Iran à des groupes terroristes tels que le Hezbollah, le Hamas et le Jihad islamique palestinien qui menacent Israël et la stabilité au Moyen-Orient". Après l'annonce des résultats, des parlementaires ont scandé: "Mort à l'Amérique!"

L'Iran a répondu aux sanctions américaines dimanche 13 aout.

"Ce projet de loi est soutenu par [.] le gouvernement et fait partie d'une série de mesures proposées par le comité de supervision du JCPOA pour faire face à la récente loi [votée fin juillet par le] Congrès américain", a commenté Abbas Araghchi, vice-ministre iranien des Affaires étrangères.

Cela étant, les États-Unis ont confirmé que l'Iran honorait les termes du Plan d'action conjoint sur son programme nucléaire adopté par l'Iran et les six médiateurs internationaux en juillet 2015.

Cet accord prévoit que l'Iran limite son programme nucléaire à des usages civils en échange de la levée progressive des sanctions internationales prises à son encontre.

Recommande: