Un éleveur de Saint-Tricat dans la tourmente — Oeufs contaminés

13 Août, 2017, 01:20 | Auteur: Phil Beauvilliers
  • Cinq entreprises françaises

L'enquête ne s'oriente pas uniquement vers l'importation et la vente de produits anti-parasites, mais concerne aussi des faits de faux en écriture, pratique illégale de la médecine vétérinaire et infraction à la législation européenne relative aux denrées alimentaires. Les résultats des analyses sont finalement tombés le 8 août et ils ont confirmé la présence du fipronil. "Des prélèvements d'oeufs seront effectués afin de s'assurer de l'absence de Fipronil avec consignation des lots en l'attente des résultats." .

Une nouvelle étape a été franchie ce jeudi avec plusieurs perquisitions menées par la police en Belgique et aux Pays-Bas, les deux pays où crise semble prendre ses origines.

Il s'agit des premières avancées significatives dans les enquêtes pénales ouvertes de part et d'autre de la frontière belgo-néerlandaise.

Crise des œufs contaminés au fipronil: l'inquiétude des producteurs françaisEtats-Unis: après avoir perdu son bras, une jeune femme décide d'en rire sur TinderOeufs contaminés: 15 pays européens touchés par le scandaleOeufs contaminés: la réaction tardive des pays touchés par la criseOeufs contaminés: comment déchiffrer le code de traçabilité?

En suivant la piste du traitement contre le pou rouge, elle établit un lien avec les Pays-Bas au travers d'une firme locale, jamais nommée par le ministre, mais identifiée par les médias belges et néerlandais comme l'entreprise ChickFriend.

En outre, dans toute l'Allemagne, cela concernerait au moins dix millions d'œufs.

Des produits contaminés ont par ailleurs été signalés dans deux Etats hors de l'Union européenne, qui sont toutefois membres du système d'alerte rapide (RASFF) de protection du consommateur, à savoir la Suisse et Hong Kong.

L'insecticide présente une "toxicité modérée" pour l'homme, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Les poules contaminées le restent pendant six à huit semaines.

La préfecture ne donne pas le nom de l'entreprise concernée mais précise qu'elle utilise "cet ingrédient pour livrer les industries agro-alimentaires de fabrication de biscuits, pâtisseries" et qu'elle "a informé spontanément" le 8 août la DDPP avoir réçu une "livraison d'un éleveur belge dont la production s'est révélée être contaminée, à faible dose, par du fipronil". Or si l'on rencontre couramment du Fipronil dans les colliers antipuces des animaux de compagnie par exemple, son utilisation est proscrite auprès d'animaux destinés à la consommation humaine. En Belgique, outre les oeufs, les animaux et le fumier sont "bloqués" dans les exploitations encore sous surveillance. Dans ces deux pays, plus de 200 élevages de poules pondeuses ont été contaminés après la désinfection des lieux avec des produits contenant du fipronil, un insecticide dont l'usage est pourtant strictement interdit dans le secteur avicole.

C'est un nouveau scandale sanitaire qui trouve ses origines dans la province d'Anvers en Belgique, mais qui éclabousse également l'Europe du Nord.

Recommande: