Belgique : des oeufs contenant des traces de fipronil en septembre 2016

18 Août, 2017, 11:23 | Auteur: Nathanaël Gerin
  • Oeufs contaminés par un insecticide - L'Afsca a trouvé dans quelques magasins des œufs ciblés par le rappel

Les commissions de l'Economie et de la Santé publique se réunissaient jeudi au sujet de la crise du fipronil, cet antiparasitaire pourtant interdit dans la chaîne alimentaire qui a été retrouvé dans des millions d'oeufs en Europe. Dans 2 échantillons une très faible concentration de fipronil a été découverte.

En Belgique, des lots d'oeufs ont été retirés des rayons des supermarchés et 21 exploitations avicoles (sur 86 initialement) sont encore bloquées par l'Afsca.

Denis Ducarme, le ministre fédéral MR de l'Agriculture, est l'invité politique de Bel RTL.

Ce jeudi, le ministre a expliqué qu'il ne communiquerait pas publiquement - donc aux parlementaires - ce rapport et ceci à la demande formelle du juge d'instruction, pour "ne pas gêner l'enquête".

Le PS par la voix de Daniel Senesael et le sp.a par celle d'Annick Lambrecht s'interrogent aussi sur cette rétention d'information, rejoints en cela par d'autres parlementaires de l'opposition comme Raoul Hedebouw (PTB) et Michel de Lamotte (cdH).

"Nous sortons progressivement de la crise du fipronil", a-t-il ajouté.

L'administrateur délégué de l'Afsca Herman Diricks s'est livré à une longue présentation du système d'organisation des contrôles de son organisme.

Après les premières fermetures d'entreprises suspectes, l'Afsca a mené plusieurs actions supplémentaires afin de déceler des traces de fipronil dans des œufs, des produits transformés et la viande de poulet. Cette concentration est en dessous de la valeur limite européenne et ne représente aucun danger pour la santé publique.

L'agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) a trouvé dans quelques magasins des œufs contaminés au fipronil qui font l'objet d'un rappel. "Tant qu'une exploitation ne produit pas un test conforme, elle est bloquée", dit-il. " Les entreprises concernées ont été immédiatement fermées et les œufs en provenance de ces sociétés ont été retirés du commerce et détruits" , assure l'Afsca.

L'Afsca a effectué des analyses d'échantillons auprès de fabricants de produits à base d'oeufs sur la période allant de janvier 2016 à juillet 2017, a expliqué M. Diricks. Onze résultats étaient conformes et deux comportaient des doses "mesurables" de fipronil, à savoir 70 fois en dessous du seuil de sécurité européen. L'Afsca a aussi analysé la viande de poules pondeuses. Les ovoproduits concernés ont été retirés du marché et détruits.

Recommande: