"Hausse de la CSG : "le gouvernement " indécent " vis-à-vis des retraités (FN)

21 Août, 2017, 19:36 | Auteur: Phil Beauvilliers
  • Bruno Le Maire :

Dans un entretien accordé au quotidien Sud-Ouest, le ministre de l'Économie admet toutefois la possibilité d'une surtaxe de 2 milliards sur les grands groupes.

Le ministre de l'Économie Bruno Le Maire a évoqué ce lundi la hausse programmée de la CSG, qui risque de pénaliser les retraités. Et d'appeler les seniors à compatir: "Je leur dis qu'ils le font pour les plus jeunes générations et pour récompenser le travail. En outre, on se demande de quelle façon les jeunes pourront bénéficier des fruits de cet effort puisque le même gouvernement vient de réduire les APL des étudiants de 5 euros par mois", demande le parti dirigé par Marine Le Pen. S'il assure dans un premier temps que la "priorité absolue" du gouvernement sera l'emploi et le soutien aux "plus fragiles", il prévient également les retraités que leur contribution au redressement va être cruciale. "Ce n'est pas un effort pour alimenter les caisses de l'État" se justifie-t-il.

" Le gouvernement tombe dans l'indécence la plus insupportable quand il ose demander, par la voix de Bruno Le Maire, aux retraités de consentir 'un effort' pour les jeunes en supportant une hausse de la CSG ", écrit le parti d'extrême droite dans un communiqué. C'est la raison pour laquelle nous allons augmenter la prime d'activité, l'allocation pour les adultes handicapés ainsi que le minimum vieillesse. "Ni les couples qui perçoivent moins de 1.800 euros mensuels".

"Le cap fixé (.) est celui de la baisse des impôts pour tous (.) Nous baisserons les impôts pour les entreprises comme pour les ménages (.) Les salariés verront que leur fiche de paie augmente dès l'année prochaine", poursuit Bruno Le Maire.

Recommande: