Un homme tué par la police près de Barcelone, Younes Abouyaaqoub concerné?

21 Août, 2017, 18:34 | Auteur: Phil Beauvilliers
  • L'Audi A3 a servi lors de l'attaque de Cambrils

Le 17 août dernier, une camionnette, présumément conduite par Younès Abouyaaqoub, a foncé dans une foule sur La Rambla, l'avenue plus touristique de Barcelone. "Il s'agit du conducteur de la camionnette", ont tweeté les Mossos d'Esquadra à propos de ce jeune homme de 22 ans d'origine marocaine, dont la photo a été diffusée. Aucune de ces informations n'a été confirmée de façon officielle par la police, qui affirme pour l'instant la présence de ce qui semble être une ceinture d'explosifs.

Quelques heures plus tard, cinq terroristes présumés avaient tenté de répéter l'opération sur la promenade de bord de mer de la station balnéaire de Cambrils. Ils s'apprêtaient à commettre "un ou plusieurs attentats" de "manière imminente", quand un raté a entraîné la déflagration qui a détruit la maison où ils préparaient les attaques à Alcanar, à 200 km au sud-ouest de Barcelone, selon le chef de la police catalane Josep Lluis Trapero. Tous les cinq ont été abattus par la police. L'attaque, revendiquée par la suite par le groupe armé État islamique (EI), a fait 13 morts et plus de 120 blessés. Trois autres suspects ont été identifiés: Younès Abouyaaqoub et deux hommes qui pourraient avoir péri dans l'explosion d'Alcanar.

Plusieurs membres de la cellule, dont un imam, Abdelbaki As Satty, vivaient à Ripoll, petite ville au pied des Pyrénées, au nord de Barcelone.

Recommande: