Commerce extérieur : le déficit s'aggrave

07 Septembre, 2017, 15:20 | Auteur: Nathanaël Gerin
  • France Nette dégradation du commerce extérieur en juillet

Le département du Commerce a annoncé mercredi que le déficit commercial avait augmenté de 0,3% à 43,7 milliards de dollars (36,62 milliards d'euros) en juillet, après 43,5 milliards en juin, chiffre révisé en léger recul par rapport à l'estimation initiale (43,6 milliards).

Le déficit commercial des Etats-Unis vis-à-vis de la Chine, qui retient particulièrement l'attention du président Donald Trump, a atteint en juillet 33,6 milliards de dollars, son plus haut niveau depuis août 2016.

Cette hausse du déficit s'explique notamment par une augmentation des approvisionnements dans les industries aéronautique (approvisionnements en turboréacteurs), chimique (déstockage massif d'uranium enrichi et autres approvisionnements pour l'industrie nucléaire) et spatiale (module pour satellite météo). "Les approvisionnements en hydrocarbures naturels ont accentué leur repli depuis l'ensemble des fournisseurs." .

Même scénario avec l'UE: en dépit de la bonne tenue des exportations, le déficit se creuse fortement "du fait de l'importance des achats des industries aéronautique et spatiale".

Avec l'Amérique, la détérioration est "mesurée", "la hausse des achats de turboréacteurs étant en partie compensée par des livraisons d'avions (Airbus et avions d'affaires), de produits chimiques et par la vente d'une sculpture".

Avec l'Europe hors UE, le solde s'est amélioré en raison d'une hausse des ventes et de moindres achats.

Autre composante de la balance des transactions courantes, les investissements directs ont présenté des sorties nettes de 3,1 milliards d'euros, comme en juin, avec toutefois "une accélération à la fois des investissements étrangers en France et des investissements français à l'étranger".

De ce fait, les importations françaises ont rebondi de 3% en juillet, après -2,1% en juin, à 45,3 milliards d'euros alors que les exportations ont progressé de seulement 0,5% à 39,3 milliards.

Le déficit des seuls produits manufacturés a atteint 5,52 milliards d'euros contre 3,95 milliards en juin.

Recommande: