La BCE maintient le taux d'intérêt de la zone euro à zéro

07 Septembre, 2017, 18:18 | Auteur: Nathanaël Gerin
  • La Bourse de Paris finit en hausse

Vers 21H00 GMT (23H00 HEC), la monnaie unique européenne valait 1,1918 dollar, contre 1,1912 dollar mardi vers 21H00 GMT. Le devise européenne progressait un peu face à la monnaie nippone, à 130,74 yens contre 130,13 yens mercredi soir. Le dollar baissait aussi face à la devise japonaise, à 108,92 yens contre 109,19 yens la veille. "Or il a par le passé exprimé sa préférence pour des taux d'intérêt bas et un dollar faible, et il est possible qu'il choisisse des personnes ayant les mêmes inclinations", a-t-il ajouté.

"Les mouvements sont atones à la veille de l'évènement de la semaine, la réunion de la Banque centrale européenne", a noté Connor Campbell, analyste chez Spreadex.

La hausse s'accélère en Europe (+0,6% en moyenne): comme prévu, le communiqué de la BCE ne contient rien qui contrarie les marchés.Bien au contraire, Mario Draghi précise que le programme d'achat de 60MdsE va être prolongé jusqu'à fin 2017 (comme le consensus le prévoyait) et pourrait être prolongé dans le temps, voir amplifié si les circonstance l'exigeaient.

Il avait déjà franchi brièvement le seuil symbolique de 1,20 dollar le 29 août après un tir de missile nord-coréen, revenant alors au plus haut depuis janvier 2015.

La démission mercredi après-midi du vice-président de la Fed, Stanley Fischer, s'est ajoutée aux incertitudes des cambistes. "La montée de l'euro semble avoir besoin d'une période de pause pour se consolider", a prévenu à ce sujet Kit Juckes de Société Générale.

"Les perspectives à moyen terme pour l'inflation ont été abaissées dans les projections des équipes (de la BCE) principalement en raison de l'appréciation du taux de change, ce qui signifie que nous devrons prendre en compte cet élément dans notre panoplie d'informations pour les décisions de politique (monétaire)", a dit Draghi lors de la traditionnelle conférence de presse qui suit l'annonce des décisions monétaires.

"La réaction importante du marché correspond à la surprise provoquée par le relèvement, la majorité des participants s'attendant plutôt à un geste en octobre", a souligné Eric Viloria, de Wells Fargo.

Vers 13H30 GMT, la livre britannique baissait face à la monnaie unique européenne, à 91,73 pence pour un euro, et montait face au dollar, à 1,3093 dollar pour une livre.

La devise suisse reculait face à l'euro, à 1,1389 franc suisse pour un euro et remontait face au billet vert, à 0,9538 franc suisse pour un dollar.

La devise chinoise valait 6,5242 yuans vers 15H25 GMT, contre 6,5388 yuans mardi vers 15H30 GMT.

L'once d'or valait 1.337,85 dollars au fixing du soir, contre 1.335,55 dollars au fixing de mardi soir.

Recommande: