Les machos sont-ils plus touchés par les troubles de l'érection ?

07 Septembre, 2017, 17:53 | Auteur: Djeferson Maurice
  • Troubles de l’érection: une affaire de machos

Autant d'idées négatives et totalement infondées, pesant comme une véritable charge mentale sur certains hommes et contre lesquelles il faudrait pourtant lutter car c'est prouvé, en cas de défaillance sexuelle, elles rendraient plus vulnérables encore.

Les hommes souffrant de difficultés sexuelles entretiennent des schémas de pensée négatifs quand ils font face à un événement sexuel infructueux.

Ils ont ainsi remarqué que les hommes qui avaient des croyances machistes, telles qu' "un homme, un vrai, a souvent des relations sexuelles", "un homme est toujours prêt pour le sexe" ou encore "un homme est capable de tenir (en érection) aussi longtemps qu'il le faut pour satisfaire sa (son) partenaire" souffraient davantage de troubles sexuels (manque de libido ou troubles de l'érection).

Les troubles de l'érection ne sont pas rares après 40 ans. Elles peuvent avoir diverses causes: routine ou problèmes de communication au sein du couple, stress, maladie... Une étude réalisée auprès de 600 hommes par des chercheurs de l'Université de Minho au Portugal a mis en évidence que les machos seraient davantage touchés par des problèmes d'érection.

Les deux auteurs principaux de l'enquête, Pedro Nobre et Maria Manuela Peixoto, ont interrogé 300 hommes hétérosexuels et 300 hommes homosexuels. Le cercle vicieux en quelque sorte.

La raison? Plutôt que de se laisser aller, de prendre vraiment du plaisir et de profiter du moment présent, ces hommes, aux croyances machistes, font une fixette sur leur performance au lit, et vont se focaliser sur leur érection.

A l'inverse, le fait de dédramatiser, de minimiser les conséquences d'une panne et de la considérer un aléa naturel de la vie sexuelle permet de faciliter une reprise "normale" de la vie sexuelle.

Recommande: