Affaire El Guerrab: Boris Faure réhospitalisé "pour complications"

09 Septembre, 2017, 12:24 | Auteur: Phil Beauvilliers
  • El Guerrab face à

La nouvelle avait été annoncée en fin de matinée par le député PS Olivier Faure, qui évoquait quant à lui " une nouvelle intervention prévue ". M'jid El Guerrab avait automatiquement cessé d'être membre de la commission des Finances après son départ du groupe La République en marche (REM), conformément au règlement de l'Assemblée nationale. Il reste toujours poursuivi pour " violences avec arme " et une plainte pour diffamation a été déposée par les avocats de Boris Faure. "Hier soir, le diagnostic était qu'il fallait le réopérer mais il y avait une incertitude sur le fait de savoir si c'est une méningite ou l'hématome dû aux coups qui se reforme", a expliqué Maître Patrick Klugman.

" Ce matin, son état s'améliore et s'il se stabilise, il n'y aura pas de nouvelle opération. Il a fait des tests et on attend une confirmation des suites, pour savoir si une opération ou non va être réalisée", a-t-il ajouté.

A la suite de son geste agressif, de nombreux élus ont appelé M'jid El Guerrab à démissionner de son mandat de député.

"Alors que Boris Faure est dans une situation très délicate, sa famille a beaucoup de mal à voir que M'jid El Guerrab continue de faire comme si de rien n'était", a confié un proche à l'hebdomadaire Marianne.

Déjà "en congé" du parti et de son groupe parlementaire depuis vendredi, le député de la 9e circonscription des Français de l'étranger (Maghreb, Afrique de l'Ouest) a décidé "de soumettre (s) a démission du mouvement La République en marche aux membres du conseil d'administration", "pour ne pas entraver le travail de la majorité parlementaire et afin d'assurer (s) a défense de la manière la plus sereine possible".

Recommande: