Zéro alcool pour les femmes enceintes — Syndrome d'alcoolisation fœtale

09 Septembre, 2017, 12:43 | Auteur: Djeferson Maurice
  • Alcool et grossesse: les Français convaincus des méfaits ?Plus

Le message sanitaire " zéro alcool pendant la grossesse " est essentiel pour protéger les fœtus de risques comme la naissance prématurée, le petit poids de naissance ou encore le syndrome d'alcoolisation fœtale.

En effet, 44 % des Français déclarent spontanément qu'il n'existe " pas de consommation sans risque pour l'enfant ", contre 25% en 2015. A l'occasion de la Journée mondiale de sensibilisation au syndrome d'alcoolisation fœtale (SAF) qui se tiendra le 9 septembre, Santé publique France dévoile les résultats de son "enquête sur les connaissances et perceptions des risques de la consommation d'alcool pendant la grossesse".

Les personnes interrogées sont 64% à savoir qu'un verre de vin ou de bière est tout aussi dangereux qu'un verre d'alcool fort, contre 53% deux ans plus tôt. De plus, un tiers de la population sait que l'alcool comporte des risques tout au long de la grossesse (20% en 2015). Ainsi, " 21 % des Français pensent qu'il est conseillé de boire un petit verre de vin de temps en temps pendant la grossesse ", contre 27 % en 2015. Mais cela reste encore élevé! Cependant, une partie de la population minimise encore la dangerosité d'une consommation faible ou ponctuelle d'alcool pour les femmes enceintes. Les effets néfastes sur la santé de l'enfant, tels que les retards de croissance, les anomalies physiques ou encore les troubles de la mémoire, sont également mieux connus.

Parallèlement, des affiches et dépliants, disponibles dans les salles d'attentes des professionnels de santé, rappellent le principe de précaution "zéro alcool pendant la grossesse " et encouragent les femmes enceintes à se tourner en cas de besoin vers les professionnels de santé. Ces symptômes psychologiques se manifestent principalement par des difficultés d'apprentissage.

Le logo barré d'une femme enceinte sur les bouteilles d'alcool, on le doit à Anne-Marie Payet, une sénatrice de La Réunion, avec la collaboration du Docteur Lamblin. Ces fonds permettront également d'informer et sensibiliser les femmes sur les risques réels d'une consommation d'alcool qu'elle soit importante ou non.

Selon l'association SAF France, chaque année, ce fléau touche 8 000 enfants en France, et 1,3 million d'enfants dans le monde! Un seul message donc à diffuser: 0 alcool pendant la grossesse.

Recommande: