9 000 signalements d'effets indésirables, selon Agnès Buzyn — Levothyrox

11 Septembre, 2017, 16:42 | Auteur: Djeferson Maurice
  • L'hôpital de Saint Martin fonctionne pas de risque d'épidémie

Trois jours après le rassemblement organisé à Paris pour réclamer le retour de l'ancienne formule du médicament, la ministre de la Santé n'a pas manqué d'être interrogée lundi matin sur RTL à propos de ce médicament traitant l'hyporthyroïdie. Agnès Buzyn qui reconnaît un problème d'information des malades met en cause la nouvelle formule mise sur le marché fin mars.

Trois millions de Français utilisent ce médicament.

Parmi ces effets indésirables figurent les maux de tête, vertiges, crampes ou encore perte de cheveux.

" Il n'y a pas de fraude, il n'y a pas de complot, il n'y a pas d'erreur, il y a eu un problème d'information des malades, les patients ont été surpris par une formulation qui avait changé et qui pour certains donnait des effets secondaires ", a annoncé la ministre de la Santé. Les cas s'expliquent, selon elle, par une "difficulté à doser correctement le Levothyrox". Vendredi, des patients de l'Association française des malades de la thyroïde (AFMT) ont fait savoir qu'ils comptent porter plainte contre les autorités sanitaires et le laboratoire Merck Serono.

Les services qui publieront les résultats de leur enquête d'ici le mois d'octobre.

Depuis la nouvelle formule du médicament Levothyrox apparue en mars dernier, 9.000 signalements d'effets indésirables ont eu lieu sur 3 millions de personnes, a annoncé la ministre de la Santé.

Recommande: