Bourde de l'APS ou cafouillage à la Présidence — Visite de Maduro

11 Septembre, 2017, 22:25 | Auteur: Nathanaël Gerin
  • L'escale technique du président vénézuélien se transforme en visite officielle en Algérie

Maduro a déclaré vendredi qu'il prévoyait "de commencer à vendre du pétrole, du gaz et tous les autres produits que le Venezuela vend avec de nouvelles devises, y compris le yuan chinois, le yen japonais, le rouble russe, la roupie indienne entre autres".

Le président vénézuélien s'est entretenu à la mi-journée avec le président Conseil de la Nation (chambre haute), Abdelkader Bensalah, deuxième personnage de l'Etat.

Bien que la réception ait eu lieu dans la résidence où loge le président Abdelaziz Bouteflika depuis son AVC, le chef de l'Etat n'a pas reçu son homologue vénézuelien.

Selon des journalistes accompagnant le président vénézuélien, l'entretien a notamment porté sur l'accord pétrolier signé fin 2016, dans lequel l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et des pays producteurs non membres du cartel se sont engagés à réduire leurs extractions jusqu'en mars 2018 pour limiter l'offre sur le marché mondial et tenter de redresser les prix du baril.

Le programme officiel ne fait pas mention d'un entretien entre les deux chefs d'Etat, mais des responsables de la présidence ne l'ont pas exclu expressément.

La visite de M. Maduro à Alger, entamée dans la nuit de dimanche à lundi, permettra aux deux pays de procéder à une évaluation de l'état des relations bilatérales d'amitié et de coopération, ainsi que les voies et moyens de les consolider.

La baisse des prix du brut a fait fondre d'environ 45% les réserves de change de l'Algérie en trois ans, tandis que le Venezuela s'enfonce dans une crise économique et sociale, aggravée par les récentes sanctions américaines. Il n'a fait depuis le début de l'année que de rares apparitions publiques et a reçu très peu de dignitaires étrangers. C'est son ministre des affaires étrangères qui le représentera dans la cité de Calvin.

"Samedi, elle a annoncé l'arrivée du président vénézuélien, Nicolas Maduro, en Algérie pour " une escale technique", avant de préciser le lendemain qu'il s'agit d'une visite de deux jours". Son prédécesseur Hugo Chavez avait effectué quatre visites officielles à Alger, en 2000, 2001, 2006 et 2009.

Recommande: